Politique fiction: Quand l’Hadopi tourne au fiasco

ZDNet a publié deux scénarios de politique-fiction sur l’application de la loi Hadopi. Présentés sous forme chronologique, ces 2 scénarios anticipent ce qu’engendrera cette nouvelle loi, aussi bien du coté des internautes, des médias, que des politiques. Point commun entre ces 2 scénarios : Jack Lang sera nommé ministre de la culture et la loi Hadopi tournera au fiasco.

Dans le premier scénario Nicolas Sarkozy n’aura d’autre choix que d’abandonner l’application de la riposte graduée en mars 2010 . Extrait :

Chacun mesure soudain à quel point être privé d’accès à Internet peut représenter aujourd’hui un handicap social, ce que les médias s’évertuent à souligner. Les premiers cas d’internautes sanctionnés par une coupure sont surmédiatisés et mettent l’opinion publique en émoi.

Au JT de 20 heures, France 2 diffuse un reportage sur une jeune mère célibataire au RMI qui fait d’énormes sacrifices pour payer son abonnement à Internet tous les mois. Depuis deux jours, elle ne peut plus consulter d’offres d’emploi sur le Web. C’est sa fille qui a téléchargé. Elle est au désespoir. Alors que le pays s’enfonce dans la crise, elle devient un symbole.

Lire l’intégralité de ce scénario

Dans le second scénario de fiction proposé par ZDNet.fr, la riposte graduée s’applique mais connaît de nombreux ratés. Au fil des mois, le trafic du P2P baisse mais celui des newsgroups connaît une croissance fulgurante. Jack Lang, nouveau ministre de la culture, envisage alors de taxer les FAI pour financer la création. Extrait :

Au 3GSM World Congress de Barcelone, Samsung annonce le rachat de Deezer pour 80 millions de dollars et le lancement du service sur les mobiles dans plusieurs pays européens et asiatiques.

Spotify, qui a rejeté les avances de Nokia, se lance aux Etats-Unis et dans une dizaine de pays européens. Plus de 350 000 Français sont désormais abonnés à des services de streaming sur mobile.

L’Etat est condamné à plusieurs reprises à verser des dommages et intérêts à des particuliers et des entreprises sanctionnés par l’Hadopi, qui se voit déboutée systématiquement lors des recours engagés contre elle. Afin de limiter les dégâts, un décret du gouvernement rend tout recours contre les décisions de l’Hadopi suspensif.

Lire l’intégralité de ce scénario