L’Elysée prépare le remplacement de Didier Lombard à la tête de France Télécom

Selon le site des Echos, l’Etat serait en train de préparer la succession de Didier Lombard la tête de France Télécom.

France Télécom s’apprête à connaître un changement de patron en douceur. C’est du moins ce qu’espère l’Etat actionnaire qui tient son candidat pour la succession de Didier Lombard en 2011. Selon nos informations, Stéphane Richard, actuel directeur de cabinet de la ministre de l’Economie, devrait très prochainement intégrer l’équipe de direction de l’opérateur télécoms, encore détenu à 26,7 % par l’Etat. Avec la mission de remplacer dans deux ans Didier Lombard, qui avait été nommé PDG du groupe en février 2005.


Toutefois, avant de devenir patron d’une des plus grosses entreprises du CAC 40, l’ancien dirigeant de la filiale transport de Veolia doit encore franchir un obstacle. Soucieux de ne pas rééditer le scandale qu’avait déclenché la nomination, en mars, de François Pérol, ex-secrétaire général adjoint de l’Elysée, à la tête des Banques Populaires-Caisse d’Epargne, l’Elysée veut faire les choses dans les règles. La Commission de déontologie, chargée de donner son avis lors du transfert d’un haut fonctionnaire vers le privé, a d’ores et déjà été saisie et auditionnera mercredi prochain. Son verdict devrait être connu dans la foulée.

Lire l’intégralité de l’article des Echos