La Quadrature du Net demande la tête d’Albanel

La Quadrature du Net, fortement engagée contre la loi « Création et Internet » a publié un communiqué demandant le retrait pur et simple du texte, la démission de Christine Albanel et l’ouverture de nouvelles négociations entre tous les acteurs concernés, artiste et citoyen compris

« Rien ne fera changer d’avis Nicolas Sarkozy, personnellement engagé sur ce dossier pour servir les intérêts de ses amis du show-biz et autres industriels du divertissement », résume Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

« Sarkozy a déjà démontré son entêtement forcené et sa volonté de balayer d’un revers de la main toute critique, qu’elle vienne de la Commission européenne, du Parlement européen, du sein même de sa majorité, ou de la quasi-totalité des acteurs économiques et sociaux d’Internet. Désormais, le président passe même outre le rejet du texte par le pouvoir législatif. Sachant que cette loi consiste à court-circuiter l’autorité judiciaire, on ne peut que constater la volonté d’éradiquer tout contre-pouvoir démocratique à l’omnipotence présidentielle » conclut Gérald Sédrati-Dinet, analyste pour La Quadrature du Net.

Lire le communiqué de la Quadrature du Net