Les exclusivités d’Orange sauvées par le Sénat

Orange aura finalement gagné la première bataille puisque l’amendement voté par les députés aura été supprimé par les sénateurs. Celui-ci prévoyait, dans le cadre de la reforme de l’audiovisuel, qu’un fournisseur d’accès ne pouvait diffuser exclusivement sur son offre des contenus exclusifs. L’affaire n’est cependant pas terminée puisqu’elle sera examinée par le conseil de la concurrence qui devra se prononcer sur ce dossier.

Pour le moment, les chaînes exclusives d’Orange sont un gouffre financier puisqu’elles comptent 100 000 abonnés à Orange Foot et 20 000 abonnés aux chaînes cinéma, pour un investissement total de 500 millions d’euros dans les contenus.