Un pour tous et tous contre Free

Alors que Free est pris pour cible depuis quelques semaines par l’oligopole du mobile (SFR, Orange et Bouygues), Challenges tente de rétablir la réalité des faits dans un article publié par Gaëlle Macke. Comme l’avait déjà souligné le magazine, les opérateurs mobiles français pratiquent bien des tarifs parmi les plus élevés en Europe contrairement à ce qu’ils affirment. Extrait :

Dans le mobile, on est donc très loin de la promesse simple des Box, innovation venue de chez Free : de l’illimité 7 jours sur 7 et 24h sur 24 vers tous les numéros fixes. L’offre "triple play" de Free, avec 30 euros par mois pour l’internet illimité + le téléphone fixe illimité + la télé reste la plus compétitive internationalement, comme l’a salué l’OCDE. D’ailleurs, tous les opérateurs fixes rivaux ont été obligés de tirer leurs prix vers le bas pour s’aligner… y compris Bouygues Telecom, qui ne fait pas moins cher (pour une offre moins riche) avec sa Bbox lancée mi-octobre. Dans le fixe, oui, les prix en France sont parmi les plus bas d’Europe. Et, pour rétablir une autre vérité, il faut savoir qu’Iliad-Free investit chaque année 25% de son chiffre d’affaires contre 16% pour Bouygues Telecom.

Lire l’intégralité de l’article de Challenges