Numéricable : La fibre optique attendra son tour

Numéricable : La fibre optique attendra son tour

<>

Les pannes "interviennent surtout sur la partie non rénovée du réseau de Numericable, soit environ 1 million de logements sur 9,3 millions raccordés par le câblo-opérateur […] Nous sommes passés de 35 à 80 boutiques, l’accueil en magasin a été amélioré, nos centres d’appels sont en train d’être réorganisés pour être plus efficaces […], nous avons fait un énorme effort pour traiter les réclamations qui sont passées à un stock de 3000 à 4000, ce qui représente deux jours de flux".

Ces efforts n’ont pas encore permis de faire baisser le taux de désabonnement des consommateurs, qui reste "significativement trop élevé".

"Le service n’est pas encore à la hauteur du produit"

Les problèmes reconnus par le PDG de Numéricable sur "la partie non rénovée du réseau" n’empêcheront pas le cablo-opérateur de "faire une pause dans le déploiement de réseau jusqu’à l’été prochain pour nous concentrer sur la conquête de clients".

Drôle de stratégie ? Quand bien même, il suffit de se remémorer l’annonce faite par Numéricable, en juillet dernier : Le cablo-opérateur annonçait une hausse de 2 euros sur tous les abonnements – censée financer la rénovation et le déploiement du réseau "Fibre Optique" (cf : Numéricable augmente ses tarifs de 2 euros).

Numéricable : 104 000 abonnés en FTTB (Fiber To The Building ou Fibre jusqu’au pied de l’immeuble)

Néanmoins, selon les derniers chiffres annoncés par les fournisseurs d’accès lancés dans la course à la fibre (Orange, SFR, Free) en France, Numéricable est de loin le plus actif dans le déploiement. Le cablo-opérateur revendique plus de 104 000 abonnés à l’offre "Puissance Fibre" et prend une tête d’avance – en comparaison aux 14 000 abonnés à l’offre Fibre d’Orange, ou aux quelques abonnés à l’offre Freebox Optique de Free.