Free des villes et Orange des champs

Le journal Les Echos consacre un article sur les bonnes performances des 2 premiers FAI français : Orange et Free. Selon le quotidien, les recrutements d’Orange se font beaucoup dans les zones non dégroupées par les autres opérateurs, le plus souvent rurales ou péri urbaines, où il possède un réseau d’agences.

A contrario, Free recrute plutôt dans les zones urbaines. « A Paris, nous sommes très forts et probablement devant Orange », dit de son côte Maxime Lombardini