Alice lance sa télé

Alice lance sa télé

Nous vous l’annoncions dés hier soir, mais Alice vient d’officialiser aujourd’hui le lancement de son offre de télévision : 

Le service sera proposé dans les zones dégroupées et seulement sur les lignes téléphoniques supportant un débit minimum de 6 Méga ATM (ou 4,8 Méga IP) "pour obtenir une qualité d’image optimale", a souligné Alice.

L’offre TV d’Alice sera d’abord lancée jeudi à Paris et sur la région parisienne, ainsi qu’à Bordeaux, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence, Nantes et Strasbourg. A partir du 1er décembre, elle sera disponible à Lille, Nice et Toulouse, puis proposée à Grenoble à partir du 15 décembre.

Avec le décodeur Alice, les abonnés seront "prêts pour la télévision d’aujourd’hui et celle de demain en haute définition" (HD, accessible grâce à la norme Mpeg4), a déclaré le PDG de Telecom Italia en France, Diego Massidda, cité dans un communiqué. Initialement prévu pour la fin de l’année, le service TV d’Alice est lancé "en avance sur les prévisions", a noté M. Massidda lors d’une conférence de presse.

AliceBox offrira 22 chaînes, notamment France 2, France 3, France 4, France 5, France ô, Arte, TV5, Euronews, Paris Première, Téva ou encore RTL9, ainsi que quatre chaînes de la TNT gratuite : La Chaîne parlementaire, NT1, W9 et NRJ 12. Les neuf autres chaînes gratuites de la TNT seront accessibles grâce au décodeur, mais évidemment uniquement dans les zones couvertes par la TNT. 

Partenaire de l’offre TV d’Alice, TPS proposera par abonnement plus d’une centaine de chaînes (dont sa chaîne phare TPS Star, ses huit chaînes de cinéma exclusives, des chaînes musicales, sport, jeunesse, d’information, étrangères…) et de services interactifs. Ce partenariat "confirme notre volonté d’élargir notre distribution", a expliqué le PDG de TPS, Emmanuel Florent. Alice de son côté "n’exclut pas d’autres accords" pour enrichir son offre de chaînes, a indiqué M. Massidda, dont le groupe "travaille" par ailleurs à une future offre de vidéo à la demande (VOD).

Les 125 chaînes annoncées initialement incluaient donc celles de TPS et seules 22 chaines seront proposées gratuitement.

Si Alice copie en tous points l’offre de Free, son modem n’étant pas triplay, il faudra lui adjoindre un décodeur et payer 70 € de caution. Avec ce principe, Free ne risque pas de perdre son leadership dans la télévision par ADSL.

De plus, l’offre est non seulement limitée à quelques villes, mais un débit d’au moins 4,8 Méga IP est necessaire pour beneficier du service de télévision, là ou Freebox TV ne demande que 3,5 Mega.

Reste que cette offre est tout de même intéressante car elle offre en plus du service triplay, l’assistance téléphonique gratuite.