THROWBACK 2020/21 : Iliad s’engage contre le réchauffement climatique, et prévoit des Freebox qui consomment moins d’énergie

THROWBACK 2020/21 : Iliad s’engage contre le réchauffement climatique, et prévoit des Freebox qui consomment moins d’énergie

Iliad veut prendre sa part dans la lutte contre le réchauffement climatique

Nous vous rapportions la semaine dernière qu’Iliad profitait de ce mois d’aout, pauvre en actualité, pour revenir sur ses principales évolutions et nouveautés de l’année 2020-21. Le Groupe revient ainsi aujourd’hui sur ses 10 engagements pour le climat annoncé en janvier.

La maison-mère de Free s’est en effet engagé sur des objectifs clairs, sur 15 ans voir plus. Dès cette année Iliad veut utiliser 100% d’énergies renouvelables garanties d’origine pour les approvisionnements Groupe. Le prochain palier est en 2035, avec 0 émissions directe nette, soit 15 ans d’avance sur les Accords de Paris. Et enfin, en 2050, le groupe s’engage à 0 émissions indirecte nette sur ses émissions les plus significatives.

Iliad prévoit ainsi d’investir 1 milliard d’euros sur 15 ans pour atteindre ces différents objectifs, qui touchent de nombreux aspects du secteur des télécoms. Pour cela, une transformation en profondeur est nécessaire. L’opérateur s’engage ainsi à améliorer l’efficacité énergétique de ses réseaux fixes et mobiles, grâce au basculement vers la Fibre et la 5G, “deux technologies performantes d’un point de vue énergétique” et à l’optimisation de ses équipements réseaux.

Iliad prévoit également de disposer de datacenters à très haute performances environnementale. Pour cela, le groupe veut généraliser le processus adiabatique (une transformation sans perte ou gain de chaleur) à tous ses datacenters et allonger la durée de vie de ses équipements jusqu’à 10 ans. Le détail des consommations et des émissions carbone sera également affiché sur la facture de ses clients.

Les Freebox auront aussi leur rôle à jouer dans cette transition écologique made-in-Free. L’opérateur veut renoncer au trafic aérien dans sa chaîne logistique et mettre en place une Analyse de Cycle de Vie pour éco-concevoir ses box. Il annonce ainsi, dès 2025, à minima moins quinze pourcents de consommation énergétique sur son parc d’abonnés.