PSE Alice: Free retourne à la table des négociations

L’intersyndicale d’Alice (CFTC, FO, CFE-CGC) vient de nous transmettre un communiqué de presse intitulé « FREE BOXE ALICE », dans lequel il détaille la situation actuelle des négociations avec Free. Selon elle « Free entend aujourd’hui proposer aux collaborateurs un congé de reclassement et des indemnités de départ bien en-deçà de celles auxquelles les partenaires sociaux du secteur ont abouti dans des situations similaires ces dernières années (soit un PSE en moyenne une fois et demie inférieur à ceux de Neuf Cegetel, Noos/Numéricable, Completel…), alors même que le marché des télécommunications s’est sensiblement durci. »

Free justifierait sa proposition par une situation financière fragilisée du fait de l’aquisition d’Alice. Pour l’intersyndicale cet argument ne tiens pas puisque " l’acquisition de Telecom Italia France lui permet, d’une part de bénéficier d’économies d’impôts substantielles (390 millions d’€, dont 80 dès 2008 si la fusion avec FREE est entérinée avant le 31/12/2008), et d’autre part de lever des fonds importants (1,2 milliards d’€) pour financer son développement et ainsi asseoir durablement sa position sur le marché des télécoms. "

La mobilisation de l’intersyndicale a visiblement porté ses fruits puisque Free a annoncé la reprise des négociations la semaine prochaine. Le communiqué de presse conclu par : « Le personnel d’ALICE, déjà lâchement abandonné par son précédent PDG Carlos Lambarri, qui a mené une politique « suicidaire » pour l’entreprise, mais très bénéfique pour Telecom Italia SpA dans le cadre de la vente, reste très vigilant et prévoit de nouvelles actions pour refuser le premier plan social « low cost » du secteur des télécoms.

Les salariés d’ALICE sont prêts à défendre leurs intérêts par des actions concrètes, quitte à faire prendre le risque à FREE de rater le virage de sa première grande fusion/acquisition. »