Incendie d’une antenne : plusieurs gilets jaunes condamnés à de la prison

Incendie d’une antenne : plusieurs gilets jaunes condamnés à de la prison

La justice a condamné plusieurs membres des gilets jaunes pour des incendies, dont un ayant touché une antenne-relais.

La sentence est tombée ce mardi 23 mars 2021. Le tribunal correctionnel de Bergerac a annoncé son verdict dans une affaire mettant en cause cinq gilets jaunes âgés de 30 à 52 ans, parmi lesquels deux femmes et trois hommes, pour sept incendies dans le département de la Dordogne. 

En décembre 2018, les accusés avaient notamment mis le feu à la boîte aux lettres de la mairie de Colombier, à un tracteur, à des ateliers municipaux, à la maison des services publics et à une antenne-relais de l’opérateur SFR. Ils expliquent leur acte par une volonté de se faire entendre.

Revendiquant leur appartenance au mouvement des gilets jaunes, les cinq personnes écopent donc de peines de prison allant de 2 ans avec sursis à 14 mois ferme. “Toutes les peines sont accompagnées d’un sursis probatoire de 30 mois et ils ont l’obligation d’effectuer un stage de citoyenneté et d’indemniser les victimes à hauteur d’environ 90 000 euros”, ajoute France Bleu. L’accusation avait demandé trois ans de prison, dont 22 à 24 mois ferme.

Source : France Bleu