Free au secours des Couronnais

Grand-Couronne et Les Essarts sont deux villes au sud de Rouen ou le dégroupage par les opérateurs alternatifs n’est toujours pas possible. Suite à la pression des habitants, la ville a réagit et c’est Free qui va construire ses propres centraux téléphoniques :

La Ville, qui demandait depuis longtemps a France Telecom de faire le nécessaire pour que le dégroupage des lignes téléphoniques devienne accessible pour tous les Couronnais, a fini par écrire a tous les operateurs potentiels pour leur demander de s’investir dans les travaux à mener

Pas de réponse des operateurs, sauf de la part de Free qui s’est intéressé au problème

« II faut six mois, dit Julien Dugnol, pour que la mise en service puisse avoir lieu. II faut en effet obtenir un permis de construire pour la mise en place d’un central téléphonique, il faut ensuite faire des essais et signer des conventions »

La société Sogetrel, mandatée par Free, a déjà monte un équipement rue Victor-Hugo et va en installer un autre aux Essarts Leur mise en service devrait être prête pour la fin de l’année. Libre ensuite aux Couronnais de s’abonner ou non a Free

Source : Paris Normandie (version papier)