Les concurrents de France télécom repartent à l’attaque

Cette fois-ci, c’est leur association – l’Aforst – qui demande à l’Autorité de régulation des télécoms de sanctionner France Télécom « pour violation de ses obligations réglementaires », estimant le préjudice a 392 millions d’euros

Les opérateurs alternatifs estiment que l’opérateur historique leur vend trop cher des prestations de gros et qu’il engrange une marge supérieure à celle définie par la réglementation Le réseau fixe de France Télécom, « construit sous monopole, est et restera incontournable pour les concurrents et impossible a dupliquer », selon l’Aforst

L’association estime qu’un devoir de surveillance active s’impose a I’Arcep pour s’assurer que les obligations des opérateurs sont intégralement respectées » En outre, l’Aforst exige une baisse des prix de gros Elle souhaite que France Télécom « révise ses tarifs actuels pour les mettre en conformité avec une orientation sur ses coûts réels »

Lire l’intégralité de l’article des Echos