Wimax : Les engagements ne sont pas tenus

Wimax : Les engagements ne sont pas tenus

L’ARCEP, par un communiqué, indique placer les titulaires d’autorisation(s) de fréquence de boucle locale radio sous surveillance.

En effet, suite à l’attribution des fréquence WIMAX le 25 juillet 2005, cette dernière comprenait des obligations de déploiement pour le 30 juin 2008.

Suite au contrôle il apparaît que les engagements n’ont pas été tenu.

<>

En effet, (…) les déploiements restent encore relativement modestes et sont, aujourd’hui, très inférieurs aux engagements des titulaires. Cette situation s’explique en particulier par le retard industriel indéniable au niveau mondial d’équipements interopérables à la norme 802.16 e vers laquelle s’est orienté le marché car plus prometteuse. 

Le décollage de la boucle locale radio dans la bande 3,5 GHz est largement conditionné à la disponibilité mondiale à grande échelle d’équipements à la norme WiMAX 802.16e qui soient interopérables et qui aient les performances attendues. Cette disponibilité est fortement dépendante de l’existence d’un marché au niveau mondial que les projets en France ne peuvent à eux seuls constituer.

Iliad (Free) qui détient une licence nationale via sa filiale IFW et dont l’échéance de déploiement intervient en décembre 2008 sera également audité.

Source : ARCEP