Droits TV : après le foot, Free a essayé d’obtenir un lot du Top 14 face à Canal+

Droits TV : après le foot, Free a essayé d’obtenir un lot du Top 14 face à Canal+

Free et Canal+ se sont affrontés pour obtenir le lot dédié à la diffusion numérique en quasi-direct du Top 14 pour la période 2023-2027. Au final, c’est bien la filiale de Vivendi qui l’a emporté.

Free a tenté de transformer l’essai pour ses droits TV, mais s’est fait plaquer par Canal+. En effet, d’après Les Echos, le troisième lot permettant la diffusion d’extraits en quasi-direct et de résumés, a fait l’objet d’un affrontement entre la chaîne cryptée et Free. Il s’agit ici des mêmes droits que Free a remporté pour la Ligue 1. 

Le prix de réserve était fixé à 3 millions d’euros pour ce lot. Le média L’Equipe s’était également positionné pour obtenir la diffusion numérique, mais Free a proposé l’offre la plus alléchante. Cependant, Canal ayant remporté les deux premiers lots pour une diffusion en direct, la Ligue Nationale de Rugby a remis en jeu son lot 3, conformément au règlement de son appel d’offres. Une enchère s’est alors tenue entre la filiale de Vivendi et celle du groupe Iliad, remportée finalement par Canal.

Au total, les droits rapportent 454.4 millions d’euros sur quatre ans à la LNR et Canal restera le diffuseur exclusif de la compétition, ainsi que de la Pro D2. La chaîne cryptée proposera également une offre digitale permettant de suivre les matchs sous forme d’extraits en quasi-direct, annonce la LNR.

Pour sa part, l’opérateur de Xavier Niel devra se contenter pour l’instant des droits de la Ligue 1. Difficile de deviner les intentions de Free dans cette affaire, mais l’acquisition des droits du Top 14 aurait pu lui permettre, en 2023, d’étoffer son application Free Ligue 1 Uber Eats en la renommant par exemple ou d’en créer une nouvelle dédiée au ballon ovale. Il faudra surveiller le telco durant les prochains appels d’offres sur les droits sportifs.