Free Mobile : une antenne validée par la commune, mais finalement “illégale”

Free Mobile : une antenne validée par la commune, mais finalement “illégale”

Validée lors du conseil municipal, mais se révélant finalement non conforme vis-à-vis du plan local d’urbanisme, une antenne-relais Free Mobile ne verra pas le jour à l’endroit voulu par l’opérateur.

Free souhaitait améliorer sa couverture mobile dans la commune de Ciry-le-Noble, dans le département de Saône-et-Loire. L’opérateur avait ainsi trouvé une parcelle de 50 mètres carrés près de la ferme Vincent, à la cité de Rozelay, pour y installer le pylône de 39 mètres devant accueillir une nouvelle antenne-relais de téléphonie mobile. Le telco avait par ailleurs obtenu le feu vert de la commune. Le conseil municipal organisé le 30 septembre avait en effet validé le projet.

L’affaire semblait donc bouclée. Sauf que la préfecture a déclaré l’illégalité du projet vis-à-vis du plan local d’urbanisme intercommunal et habitat. Le pylône de Free allait en effet se retrouver en zone A, soit en zone à vocation agricole, où les projets d’équipement d’intérêt collectif sont interdits.

Cela explique probablement que l’opérateur se soit finalement tourné vers la commune de Génelard, à quelques kilomètres de là. Le pylône se retrouvera d’ailleurs sur un terrain privé, la commune ayant refusé l’installation sur un terrain municipal, au stade.

Source : Le Journal de Saône-et-Loire