Orange confirme sa position de leader dans le domaine de la connectivité mondiale

Orange confirme sa position de leader dans le domaine de la connectivité mondiale

Deux câbles sous-marins de nouvelle génération vont venir renforcer les capacités mondiales de connectivité de l’opérateur Orange. Ces derniers assureront une liaison entre la France et les Etats-Unis. 

L’océan Atlantique est un des axes principaux le plus emprunté concernant la connectivité, avec 80 % du trafic Internet généré en France en provenance des Etats-Unis. Début de l’année 2020, Orange annonçait la mise en place du câble “Dunant” appartenant à Google. Doté de 12 paires de fibre, ce câble offre une capacité de connexion allant jusqu’à 30 Tbit/s chacune. Soit une capacité trois fois supérieur a l’ancienne génération de câble sous-marin. 

Début 2022, devrait être mis en service le câble “AMITIE” si les autorité locales américaines valide le projet. À terme il reliera le Massachusetts à Le Porge près de Bordeaux. Ce dernier sera composé de 16 paires de fibre offrant une capacité maximale de 23 Tbit/s. « Dans le contexte de l’explosion du trafic international, de l’arrivée de ces nouvelles générations de câbles sous-marins plus efficaces, et compte tenu des enjeux stratégiques et de souveraineté nationale liée aux câbles sous-marins, Orange continue d’être un acteur majeur du marché mondial. Avec la capacité de ces deux câbles, et une fois leur mise en œuvre terminée, Orange sera en mesure d’offrir les toutes dernières technologies, des routes alternatives et une latence optimale à ses clients. » a déclaré Jean-Luc Vuillemin, Vice-président exécutif Infrastructures de réseaux et Services internationaux d’Orange. 

Conçus pour évoluer au même rythme que les futures générations de technologie de transmission optique, ces câbles offriront des performances élevées pendant au moins les 20 prochaines années. L’opérateur historique bénéficiera de deux paires de fibres sur l’ensemble des deux câbles pouvant fournir un total de 100 Tbit/s. Ce qui permettra ce dernier de fournir des liaisons terrestre depuis Bordeaux vers Paris et Lyon d’une part et permettra d’accroître la capacité de liaison entre Ashburn aux Etats-Unis et Paris. 
Le réseau mondial d’Orange représente 45 000 km de fibre en Europe, Etats-Unis, Afrique et Asie avec 300 point de présence. Chargé de la maintenance de la partie française des câble, Orange pourra compter sur sa filiale Orange Marine et ses 8 navires câbliers spécialisés dans le déploiement et la maintenance du réseau Internet sous-marins.