Jacques Veyrat : “Il me fait penser à un de Gaulle des télécoms”

Jacques Veyrat : “Il me fait penser à un de Gaulle des télécoms”

<>

Dans ce même panorama, Le co-fondateur d’Iliad, maison mère de Free, s’est prêté au jeu, en décrivant et en rédigeant à son tour, le portrait de Jacques Veyrat.

Voici quelques extraits (page 51) :

"Jacques Veyrat, avec qui, avouons-le, il m’est arrivé d’être en conflit, est un super Polytechnicien bien lisse, tête bien faite, passé par le Trésor dont le destin était tout tracé : faire partie de la cohorte des hauts cadres prometteurs d’un grand groupe du CAC 40, et devenir peut-être l’un de ses dirigeants. Il a décidé de ne pas faire comme tout le monde. Il a rejoint le groupe Louis Dreyfus, un empire familial ultrasecret, et a pris le risque d’y créer une activité têlêcom. Jacques Veyrat est avant tout un financier (ce qu’il déteste que l’on dise de lui) qui sait prendre des risques. Il voit les cycles : il a vendu sa société avant l’effondrement des Bourses mondiales ! Il me fait penser à un de Gaulle des télécoms."

Retrouvez l’intégralité de cette interview dans le magazine Challenges n°133 (semaine du 28 aout au 3 septembre 2008).