Patrick Drahi obtient le feu vert pour la prise de contrôle d’Altice Europe

Patrick Drahi obtient le feu vert pour la prise de contrôle d’Altice Europe

Durant l’assemblée générale des actionnaires d’Altice Europe s’étant tenu jeudi, son fondateur Patrick Drahi a obtenu leur accord pour acter le rachat du solde du groupe puis pour le retirer de la Bourse d’Amsterdam.

Plus rien ne s’oppose à la prise de contrôle du groupe par le magnat des télécoms. Ce jeudi, les actionnaires ont donné leur accord afin que Patrick Drahi puisse racheter le solde d’Altice Europe puis le retirer de la Bourse d’Amsterdam.

Durant cette assemblée générale extraordinaire (AGE) réunissant 80.5% du capital d’Altice Europe (dont 77,6% détenus par le milliardaire), cinq résolutions ont été présentées et toutes ont été adoptées d’après un communiqué du groupe, gérant notamment SFR et les chaînes BFMTV. Trois d’entre elles abordent directement les mécanismes de l’opération permettant la prise de contrôle et ont été adoptées à 91,55% des droits de vote exprimés.

Deux autres décisions autorisant deux directeurs du groupe, dont Alain Weil, PDG d’Altice France, d’obtenir des compensations en numéraire contre des titres financiers attribués précédemment.

Lancée en novembre dernier, l’opération permettra au magnat des télécoms de contrôler entièrement le groupe via sa société Next Private. Le montant de ce rachat doit ainsi atteindre 3,25 milliards d’euros, après une hausse de l’offre suite à une opposition de la part d’actionnaires minoritaires.