Oppo Find X2 Pro : le smartphone ultra haut de gamme testé par Univers Freebox

Oppo Find X2 Pro : le smartphone ultra haut de gamme testé par Univers Freebox

Après vous avoir proposé en août dernier les tests des smartphones Oppo Find X2 Neo et Oppo Find X2 Lite, voici celui du modèle Oppo Find X2 Pro, qui propose une expérience ultra haut de gamme.

Avant de passer au test, voici un rappel des principales caractéristiques de l’exemplaire qui nous a été prêté par Oppo et que l’on trouve en ce moment à 949 euros :


Fiche technique du Oppo Find X2 Pro : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,84 GHz (chipset Snapdragon 865)

-   Mémoire vive : 12 Go en LPDDR5


-   Écran : dalle AMOLED 6,7 pouces
 avec une définition QHD+ (3 168 x 1 440 pixels) et un taux de rafraîchissement 120 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : 512 Go en UFS 3.0 (non extensible)


-   Un logement Nano-SIM accessible depuis un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes 1/2/3/4/5/7/8/12/13/17/18/19/20/25/26/28/29/32/34/38/39/40/41/42/66

-   Compatibilité 5G : support des bandes 1/3/5/7/28A/40/41/77/78/79


-   Triple capteur photo au dos (organisation en ligne) : 48 + 48 + 13 Mégapixels (principal + ultra grand-angle 120 degrés + zoom)

-   Capteur photo à l’avant : 32 Mégapixels dans un poinçon en haut à gauche


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : version 6

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   NFC : oui


-   Batterie : 4 260 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 65 Watts (bloc 10V/6,5A inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface ColorOS 7.1


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : novembre 2020

-   Certification IP68


Un smartphone élégant

Visuellement, l’Oppo Find X2 Pro respire le haut de gamme, tant au niveau des matériaux que de l’assemblage. Le modèle noir qui nous a été prêté fait vraiment classe.

En main, le toucher doux de la coque et les lignes arrondies rendent la préhension agréable. On remarque en revanche que notre ami a envie de se faire la malle, en raison d’une coque assez glissante. Les maladroits devront impérativement envisager une coque pour une meilleure adhérence. Vraiment.

Comme souvent dans le secteur des smartphones, le bloc photo arrière dépasse, pouvant ainsi gêner en mode paysage pour le jeu ou la vidéo. Raison de plus pour ajouter une coque de protection qui atténuera la protubérance.

Écran AMOLED QHD+ 120 Hz et son stéréo puissant

Côté écran, Oppo a mis le paquet : dalle AMOLED pour des couleurs vives et de forts contrastes, définition QHD+ pour une image bien détaillée et taux de rafraîchissement 120 Hz pour une grande fluidité en navigation et en jeu. Sans oublier le poinçon servant à installer discrètement le capteur photo frontal.

Du pur bonheur, au moins à l’usage. Dans la poche ou dans les petites mains, c’est autre chose, sachant qu’on parle d’un format 6,7 pouces. Lors d’un footing, par exemple, vous n’oubliez pas sa présence.

Chaleur d’affichage, définition et taux de rafraîchissement peuvent d’ailleurs ajustés dans les paramètres.

Côté son, le Find X2 Pro propose également quelque chose de convaincant. Il est par exemple agréable d’écouter un bon vieux “Billie Jean”, en raison d’un son puissant, dynamique, gâté en bonnes basses et stéréo. La totale, en somme. Pas une goutte de sang n’a coulé des oreilles avec un “Smells Like Teen Spirit” pourtant écouté à fond, à cause d’aigus agressifs. Si une petite enceinte Bluetooth proposera facilement mieux, le Find X2 Pro se pose en bonne alternative comme petite enceinte d’appoint.

Ne cherchez pas la connectique mini-jack. Elle n’est pas au programme et il faudra donc passer par le Bluetooth ou l’USB-C au niveau de la tranche inférieure. La marque fournit d’ailleurs des écouteurs d’assez bonne facture. Ceux-ci offrent en effet de bonnes basses. Leur moulage bien pensé facilite quant à lui la saisie pour insérer ou retirer des oreilles. C’est du détail, mais le détail compte sur ce segment tarifaire.

Ah oui, quand même !

C’est l’impression que l’on attend sur le segment ultra haut de gamme où sévit l’Oppo Find X2 Pro. Et nous avons été servis. Les photos sont très bonnes de nuit comme de jour. Le zoom est tout simplement bluffant. Le mode 48 Mégapixels produit des photos vraiment détaillées.

Ci-dessous, une photo en partant de la version ultra grand-angle et allant jusqu’à la version zoomée 10x :

Deux photos d’un sujet (souvent) en mouvement :

Une photo en intérieur avec du flou d’arrière-plan :

Deux photos en mode 48 Mégapixels (“48 MP” dans le menu en haut à droite de l’appli photo ) :

Deux photos en fin de journée et de nuit, avec leurs versions corrigées par le mode nuit :

 

Un selfie avec du flou d’arrière-plan :

4G 700 MHz et 5G, mais pas de dual-SIM

L’Oppo Find X2 Pro gère la 4G 700 MHz, mais supporte aussi la 5G. Durant nos tests, le logo 5G n’est toutefois jamais apparu à l’écran de notre smartphone. Nous ne pouvons ainsi donner que les résultats en 4G.

Les débits en intérieur :

Les débits en extérieur :

Chose à noter, pas de gestion dual-SIM. Le tiroir de la tranche inférieure n’accepte en effet qu’une seule carte Nano-SIM. Dommage. Cela aurait été un plus bienvenu à ce niveau de prix.

Une bête de course

Au quotidien, l’Oppo Find X2 est une bête de course. Aucun ralentissement et des jeux se chargeant tranquillement avec les options graphiques à fond. La chauffe est perceptible, notamment en benchmark et en jeu, mais pas totalement rédhibitoire non plus.

Les benchmarks parlent d’eux-mêmes : une troisième place dans AnTuTu ; 677 Mo/s en écriture et 1,3 Go/s en lecture pour la mémoire interne dans Disk Speed.

Une charge ultra rapide

La batterie 4 220 mAh permettra de passer la journée sans encombre. Elle autorisera même une journée et demie voire deux, dans le cas de journées très peu chargées. Durant nos tests, la batterie se vidait rapidement avec des usages gourmands, mais tenait bien le coup lors d’un usage très modéré. Nous avions en effet laissé à peine 33 % de batterie au bout d’une journée légère. La batterie a par contre recommencé à descendre à un rythme plus soutenu lors de la seconde journée où nous étions davantage sur l’écran.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 13h46 avec 100 % et arrivée le lendemain à 20h24 avec 12 %

-  40 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  30 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  1 heure et 5 minutes de streaming audio avec le son du smartphone

-  2 heures et 5 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  Plusieurs SMS/MMS

-  Photos

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

-  2 téléchargements d’applications

-  1 grosse mise à jour d’application

-  1 petite mise à jour d’application

-  1 mise à jour système

-  Tests de débit

Ci-dessous, un deuxième exemple d’utilisation : départ à 22h10 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 10h59 avec 24 %

-  15 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  1 heure et 15 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  1 heure et 10 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Surf sur Internet

-  Plusieurs SMS/MMS

-  Un appel court

-  Photos

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

-  2 petites mises à jour d’applications

-  Tests de débit

-  Benchmark

Avec le bloc 65 Watts inclus dans la boîte, la charge du Oppo Find X2 Pro est loin d’être une corvée. Ça va très vite, au point que nous avons loupé notre premier suivi à cause d’une urgence passée par là. En moins d’une heure, c’est en effet bouclé.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  13h05 : 5 %

-  13h10 : 23 %

-  13h15 : 42 %

-  13h20 : 59 %

-  13h25 : 75 %

-  13h30 : 86 %

-  13h35 : 92 %

-  13h40 : 96 %

-  13h45 : 97 %

-  13h46 : 100 %

Chose regrettable à ce niveau de tarif, même si la charge rapide est diablement efficace : l’absence de charge sans-fil. À 500 euros, on s’en passe. À 1 000 euros ou plus (sachant que le Find X2 Pro valait 1 199 euros à sa sortie), on s’attend naturellement à ce qu’elle fasse partie de l’équation.

Android 10 avec l’interface ColorOS 7.1

Oppo fournit le système Android 10 avec son interface ColorOS 7.1.

Notre modèle test comptait quelques applications préinstallées dans le cadre de partenariats commerciaux : Facebook, Netflix et Opera. Pas d’applications exotiques, avec en plus la possibilité de les désinstaller facilement.

Parmi les fonctions pratiques, on note :

-  La possibilité de garder ou non les boutons virtuels

-  La gestion des gestes sur l’écran éteint (O pour l’appareil photo ou V pour la lampe-torche)

-  La barre latérale pour accéder aux outils et aux applications favorites

-  Le mode nuit

-  L’éclairage des bords pour les notifications ou un appel entrant avec un choix parmi trois couleurs (ambre orangée, bleu océan ou violet fluo)

-  L’espace de jeux pour retrouver facilement ses jeux, mais également pour gérer les performances, la luminosité automatique, les notifications et les appels en jeu

Durant nos tests, après l’installation d’une mise à jour, nous avions les patchs du mois de novembre 2020. Sur un modèle haut de gamme tel que celui-ci, on aurait aimé y avoir assez rapidement les derniers.

Rien à signer du côté des solutions de déverrouillage. Lecteur d’empreintes sous la dalle et reconnaissance faciale fonctionnent parfaitement dès la première configuration. Nous n’avons pas eu besoin d’enregistrer à nouveau un visage ou une empreinte.


VERDICT

En tant que produit ultra haut de gamme, l’Oppo Find X2 Pro coche sans surprise la grande majorité des cases. Il offre une compatibilité 5G, de très bonnes performances, un bel écran, un son plutôt plaisant, de très belles photos, une bonne autonomie confortable et une charge très rapide. Le tout dans un design sobre et soigné. Dommage que la charge sans-fil et l’extension MicroSD ne soient pas de la partie, même si la charge filaire se montre convaincante et si 512 Go devrait en théorie largement suffire. Exit aussi le mini-jack, mais on a des écouteurs USB-C de très bonne facture. Reste maintenant le prix qui reste élevé malgré une baisse notable depuis la sortie (949 euros contre 1 199 euros).