Téléfoot informe ses abonnés de la suite des événements et lance des offres à la carte avant son arrêt définitif

Téléfoot informe ses abonnés de la suite des événements et lance des offres à la carte avant son arrêt définitif

 

Après avoir annoncé sa fin en interne vendredi dernier, Téléfoot informe désormais ses abonnés. La chaîne continuera sa diffusion au moins jusqu’au 23 décembre. En attendant, trois pass “journée”, “3 jours” et “semaine” font leur apparition pour les intéressés.

Fin du litige mais pas d’écran noir pour le moment. Si Mediapro va se retirer du marché français après avoir trouvé un accord avec la ligue de football professionnel, l’actuel diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2 s’est engagé à assurer les retransmissions en attendant l’arrivée d’un nouveau diffuseur, à n’en pas douter Canal+.

“Cet accord, qui doit être homologué dans le courant de la semaine prévoit que le service Téléfoot, la chaîne du foot, continue à diffuser le Championnat de France de football a minima jusqu’au 23 décembre inclus, c’est-à-dire jusqu’à la fin de la 17ème Journée”, informe actuellement Téléfoot dans un mail adressé à ses abonnés.

“D’ici là, vous pouvez continuer de profiter de votre abonnement dans les mêmes conditions que lors de votre souscription”, poursuit le courriel. Mediapro reviendra prochainement vers ses abonnés pour les tenir informés de la poursuite éventuelle de Téléfoot au-delà de cette date “ainsi que des modalités de résiliation et de remboursement qui seront applicables”.

L’accord entre le groupe sino-espagnol et la LFP doit être validé par le tribunal de commerce de Nanterre le 18 décembre. Mais c’est désormais une certitude, la chaîne 100% foot, lancée cet été, cessera prochainement d’émettre. En attendant son arrêt définitif, Téléfoot a modifié ses offres. Exit les abonnements mensuels avec ou sans engagement ou à l’année et place désormais à trois offres à la carte. Sont désormais proposés, un pass journée à 3,90€, un pass 3 jours à 6,90€ et un pass semaine à 9,90€.

Après avoir refusé de payer l’échéance du mois d’octobre à hauteur de 172,3 M€ et celle de décembre s’élevant à 152,5 M€, Mediapro abandonne donc ses droits TV acquis pour près de 800 millions d’euros par an de 2020 à 2024. Le groupe sino-espagnol s’est engagé à verser 100 millions d’euros d’indemnités à la LFP. Un vrai fiasco.