Mediapro : la LFP fait bloquer les revenus d’abonnements à Téléfoot chez Orange, Free, Bouygues et SFR

Mediapro : la LFP fait bloquer les revenus d’abonnements à Téléfoot chez Orange, Free, Bouygues et SFR

Le torchon brûle, flambe même entre la Ligue de Football professionnel (LFP) et le groupe Mediapro au sujet des droits de la Ligue 1. Suite à une décision de justice, les revenus des abonnements à Téléfoot sont désormais gelés chez les opérateurs.

Tourmente dans le foot français, avec une guerre ouverte entre Mediapro et la LFP. La Ligue a intenté, d’après les informations de Capital, une procédure visant à saisir les avoirs du premier diffuseur de la Ligue 1 en France, notamment le montant des abonnements à Téléfoot. Après un feu vert donné par la justice le 14 octobre, des huissiers ont été envoyés chez les opérateurs diffusant la chaîne pour bloquer les revenus engendrés par les souscriptions, afin qu’ils ne soient pas envoyés au groupe sino-espagnol.

Une mesure qui ne rapportera pas forcément énormément d’argent (entre 7 et 10 millions d’euros selon nos confrères) à la Ligue qui cherche à récupérer les 172 millions que Mediapro lui doit. Téléfoot compterait aujourd’hui seulement près de 300 000 abonnés selon RTL. Sans compter qu’il faut déduire de ces revenus les 30% conservés et la somme avancée par les opérateurs à Mediapro, de quelques millions d’euros chacun.

Pour rappel, la situation est très tendue entre les deux parties : depuis le cinq octobre, Mediapro refuse de payer sa deuxième traite et souhaite renégocier le prix à la baisse des droits TV avec la Ligue, laquelle a pris les devants en souscrivant un emprunt. Prise au piège, la LFP a riposté en mettant en demeure Mediapro de payer, ce qui n’a pas abouti. D’après l’Equipe, d’autres actions ont été engagées : elle a également tenté d’activer “la caution solidaire” accordée par la Holding possédant Mediapro, a lancé une action en justice auprès du tribunal de commerce de Paris et entamé des démarches pour récupérer l’argent en Espagne, où se situe son siège social. Après un mois de retard, la LFP pourra alors dénoncer le contrat de Mediapro pour défaut de paiement.