Un maire donne le feu vert à Free, mais seulement pour la 4G

Un maire donne le feu vert à Free, mais seulement pour la 4G

Free va implanter une antenne-relais dans une commune, mais il n’est pas question de 5G, assure le maire pour calmer les esprits. De toute façon, cela nécessiterait un second permis de construire.

Crispations à Têche, commune dans le département de l’Isère. Fin août, le maire a donné le feu vert à Free pour l’implantation d’une antenne-relais de téléphonie mobile. Des riverains se sont regroupés pour manifester leur désapprobation en découvrant le projet.

Réclamant la délocalisation de l’antenne et ayant récolté plus de 120 signatures avec une pétition, ils envisagent un recours devant la justice administrative. Les opposants réclament également une réunion publique, jugeant insuffisants les créneaux de 15 minutes par groupe de 3 prévus le 15 octobre de 18h00 à 20h00.

Pas de 5G sans second permis de construire

De son côté, le maire tient à rassurer les opposants qu’il a reçus vendredi avec ses adjoints et qui craignent l’arrivée de la 5G. “À Têche, il n’y aura pas la 5G, seulement la 4G. La mise en place de cette antenne permettra un renforcement du réseau actuel pour couvrir les zones blanches“, a en effet précisé Philippe Charbonnel.

Hubert Burtin, adjoint au maire, a apporté quelques précisions concernant une potentielle 5G : “si l’opérateur souhaitait diffuser la 5G, il serait obligé de doubler la hauteur du pylône, une opération qui nécessiterait alors un nouveau permis”.

Source : Le Dauphiné