Les Freenautes contents d’avoir été entendus, prix de l’eSIM : les opérateurs abusent ? etc. Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Les Freenautes contents d’avoir été entendus, prix de l’eSIM : les opérateurs abusent ? etc. Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Univers Freebox traite de l’actualité de Free et des télécoms et a toujours été un espace où la communauté pouvait s’exprimer. Parfois, les réponses sont très drôles, ou très pertinentes, mais il faut se plonger dans les commentaires pour découvrir les bons mots de nos lecteurs. Nous vous proposons alors notre petite sélection dans ce “Best-Of”.


Le coût de l’eSIM : Orange, Bouygues et SFR abusent-ils ?

Les nouveaux abonnés Orange et Sosh peuvent désormais opter pour l’eSIM directement lors de la souscription. Avec certaines limites, tous les opérateurs sauf Free proposent ainsi cette nouvelle technologie avec un certain tarif, souvent le même que la SIM classique, ce qui gêne certains internautes comme lefresquel. A noter que la tarif évoqué pour Bouygues Telecom était de 30€ à son lancement, d’où l’exemple donné dans ce commentaire. 

A noter que Free, qui veut lancer prochainement l’eSIM, n’entend pas proposer la carte sim virtuelle “à des prix fous” plus chère que la SIM classique comme le proposent certains, “cela ne correspond à aucune forme de fonctionnement qui soit Free”, assure Xavier Niel. Mais elle ne sera pas gratuite non plus. « Les gens pensent que ça coute zéro, non ce n’est pas le cas, on achète des tranches de numéro », expliquait Xavier Niel dans une interview pour Univers Freebox.


La demande des Freenautes prise en compte pour la Freebox Pop, c’est cool !

De nombreux abonnés demandaient à pouvoir enregistrer leurs programmes sur un autre stockage que les 100h de cloud proposés par la Freebox Pop. Le projet est à l’étude, révélait en en début de semaine un développeur. Sans date et sans promesses, le fait d’être écouté par leur opérateur a ravi les Freenautes.


Les modalités des enchères 5G : un risque de duopôle ?

Sébastien Soriano, président de l’Arcep, a détaillé récemment les modalités de la première phase d’enchères 5G qui commencera le 29 septembre prochain. Les opérateurs devront ainsi non pas enchérir pour chaque bloc, mais dire combien de blocs ils sont prêt à prendre pour un prix donné, qui augmentera ensuite jusqu’à ce que le nombre de blocs demandé soit le même que le nombre disponible. Si chaque opérateur ne peut pas posséder tous les blocs, pour pepelemoko, il y a un vrai risque de duopôle sur la 5G. C’est un peu le jeu, certains opérateurs auront besoin de plus de spectre que d’autres, il faut croiser les doigts pour que le combat soit assez équilibré !


Free débarque en Pologne, ça ne change rien ?

Free a annoncé sa volonté de racheter Play, premier opérateur mobile polonais. “Et alors ? ” ont demandé certains lecteurs, qui ne voient pas en quoi cette acquisition changerait grand chose à leurs offres. C’est vrai qu’il n’y aura pas forcément un impact direct sur le court terme, mais le développement de Free à l’international peut entraîner du bon ! Et vous, considérez-vous que l’expansion de l’opérateur de Xavier Niel en Europe est une bonne chose ?


Le karma parfait pour un saboteur d’antennes ?

Les antennes-relais sont de plus en plus la cible de sabotages, et Free n’est pas épargné. Ce qui ne manque pas d’agacer nos lecteurs, qui en viennent presque, comme jedi1973, à souhaiter un retour de bâton de l’univers…