Iliad/Free annonce vouloir être “un pillier” de la relance en France en embauchant à plein régime

Iliad/Free annonce vouloir être “un pillier” de la relance en France en embauchant à plein régime

Le groupe Iliad annonce avoir recruté plus de 1000 nouveaux collaborateurs depuis le début de l’année, et compte bien continuer sur sa lancée.

La crise n’empêche pas l’embauche. Lors de la présentation de ses résultats semestriels, la maison-mère de Free a fait le point sur sa politique d’emploi et ses plans pour le reste de l’année.

Sur les six premiers mois de l’année, Iliad a donc recruté “plus de 1000 collaborateurs”, dont 28% sont âgés de 18 à 24 ans. Un comportement plutôt en phase avec le plan de relance présenté par le Premier Ministre hier, qui pousse à l’emploi des jeunes notamment. “On l’a même anticipé“, affirme le directeur général d’Iliad Thomas Reynaud dans une interview pour Europe 1, “on a annoncé, en début de semaine, que nous allions ouvrir 200 nouveaux postes d’alternants et de contrats professionnels d’ici à la fin de l’année“. Autre point sur lequel l’opérateur insiste à propos de la relance de l’économie : Free va également investir dans le déploiement de la fibre optique, en revoyant ses objectifs de recrutement à la hausse.

Free s’est focalisé sur deux types d’activités durant le premier semestre pour ses embauches : “le déploiement de la fibre, et on est en train d’étendre notre réseau de boutiques à travers toute la France“. L’opérateur a en effet appuyé sur l’accélérateur en terme d’ouvertures de boutiques depuis le déconfinement, et a annoncé hier avoir dépassé SFR et Bouygues en terme de déploiement de la fibre, couvrant plus de la moitié des foyers français. Il semble que ce recrutement intensif ait porté ses fruits,c’est en tout cas l’impression donnée par Thomas Reynaud, annonçant sur Twitter que Free “va continuer” à embaucher cette année.