Fibre : Free annonce devancer SFR et Bouygues Telecom, plus de la moitié des foyers français sont désormais éligibles à ses offres

Fibre : Free annonce devancer SFR et Bouygues Telecom, plus de la moitié des foyers français sont désormais éligibles à ses offres

Plus de 17 millions de prises éligibles à la fibre Free et une présence dans 100% des départements français métropolitain, Free poursuit a un rythme très soutenu le déploiement de son réseau fibre.

La fibre, c’est son dada. Meilleur recruteur sur ce segment pour le 5e trimestre consécutif, Free se démarque une fois de plus. De quoi revoir à la hausse ses objectifs à court et moyen terme. Du haut de ses 2,2 millions de clients FTTH, l’opérateur prévoit d’en compter 2,8 millions d’ici la fin de l’année et plus de 5 millions en 2024. Pour ce faire, il prévoit de grappiller des parts de marché en s’appuyant sur l’innovation et la performance de ses box comme la nouvelle Freebox Pop et la Delta, désormais accessible avec un Player Pop, de quoi conquérir de nouveaux foyers avec un vrai rapport qualité-Free et par la même occasion, donner un second souffle à son vaisseau amiral, truffé de services inclus. Tel un retour à ses fondamentaux.

1er réseau fibre parmi les 3 opérateurs alternatifs

Pour continuer à multiplier les performances commerciales, Free doit également investir massivement dans ses réseaux. C’est d’ailleurs l’une de ses priorités, poursuivre les déploiements très haut débit fixe, “nous avons la volonté de devenir l’opérateur alternatif de référence sur les réseaux de dernière génération”, a annoncé à ce propos ce matin l’opérateur en marge de la présentation des résultats semestriels d’Iliad. Aussitôt dit, aussitôt fait, puisque Free revendique aujourd’hui être le 1er réseau fibre parmi les 3 opérateurs alternatifs, avec ” plus de 17 millions de prises raccordables”, pour un gain d’1,3 millions de prises entre avril et fin juin. Autrement dit, plus de la moitié des foyers français sont aujourd’hui éligibles à ses offres FTTH.

A en croire ses calculs, il devance ainsi aujourd’hui SFR et Bouygues Telecom, le premier comptait plus de 16 millions de prises raccordables fin mars en incluant les terminaisons coaxiales alors que le second en enregistrait plus de 13 millions. Les chiffres actualisés du deuxième trimestre n’ont pas encore été rendus public par les deux rivaux. Devant, Orange est indétrônable avec un total de 19,3 millions de foyers raccordables et 3,8 millions de clients fibre à fin juin, soit 1.5 millions de lignes supplémentaires en un trimestre.

Tout comme ses concurrents, Free peut compter sur l’intensification de la commercialisation de ses offres FTTH dans les zones moins denses, en particulier sur les Réseaux d’Initiative Publique. “Depuis le début d’année, nos offres sont disponibles sur les réseaux Emeraude Réseau THD, THD66, Fibre 31, Mayenne Fibre et Laval THD, Losange, Somme Numérique”, rappelle l’opérateur. De quoi assurer une disponibilité de ses abonnements fibre dans tous les départements métropolitains. Prochaine étape, Free vise 22 millions de prises raccordables à fin 2022 et environ 30 millions à fin 2024. A ce rythme, les objectifs seront tenus.