Les enjeux de la fusion Free-Alice

Le journal du Net a demandé à deux spécialistes d’analyser les conséquences et les enjeux du rachat d’Alice par Free. Extraits :

Pour Jacques Assaraf, Directeur associé chez Capgemini Consulting

L’accroissement de sa base clients doit permettre à Free d’amortir, sur une assiette plus large, ses investissements dans les offres et services afin de continuer à innover et ainsi se différencier de ses concurrents. En effet, l’innovation va certainement constituer un enjeu d’une importance stratégique croissante dans un marché qui arrive progressivement à maturité. Elle peut également permettre à Free, dans la mesure où cela entrerait dans sa stratégie, de plus facilement se positionner dans l’acquisition de contenus tout en lui assurant une meilleure rentabilité.

Pour Christophe Carel, Président de Nerim

Si l’opération d’acquisition de Telecom Italia France arrive à terme, Iliad-Free aura la taille suffisante pour franchir l’étape de la fibre optique. Déjà pour l’ADSL, la taille est un facteur déterminant : les marges étant faibles sur le marché grand public de l’accès Internet, il est essentiel pour un FAI d’avoir des volumes de ventes importants. C’est pourquoi les petits acteurs ne peuvent survivre. Ce sera d’autant plus vrai pour la fibre optique.
Toutefois, Il manque encore un bras à Free pour rivaliser à armes égales avec ses deux principaux concurrents, Orange et Neuf Cegetel-SFR : la téléphonie mobile. Acquérir la quatrième licence 3G est, je pense, le prochain défi de Free."

Lire l’intégralité de ces analyses sur le Journal du Net