Face aux nombreux abus, Free sécurise davantage la location de ses smartphones

Face aux nombreux abus, Free sécurise davantage la location de ses smartphones

Ca ne rigole plus

Avec un abonnement au Forfait Free à 19,99 €/mois (ou 15,99 € pour les abonnés Freebox), vous pouvez louer auprès de Free votre smartphone parmi les modèles proposés, lors de votre inscription ou a posteriori une fois l’abonnement actif.

La location est d’une durée de 24 mois, comprenant un loyer et un apport initial variant selon le modèle choisi. Le prix du forfait et le loyer de la location du mobile sont distingués sur la facture mensuelle. L’abonné sait donc ce qu’il paie en toute transparence. Par ailleurs, le forfait mobile est sans engagement et peut être résilié à tout moment. Néanmoins, en cas de résiliation du forfait mobile, le loyer de la location est majoré de 5 €/mois.

De très nombreux abus déjà détectés mais Free va encore sécuriser davantage la location de smartphones

 A l’issue de la période de location d’un smartphone chez Free Mobile, plusieurs solutions s’offrent aux abonnés concernés. Soit continuer à louer son smartphone, ou encore choisir un autre terminal plus récent mais aussi payer une certaine somme en cas de manquement à l’obligation de restitution du mobile. Seul hic un certain nombre d’abonnés n’ont pas rendu leur smartphones. C’est ainsi que Free a bloqué fin 2018 300 000 smartphones non restitués.

Désormais, comme nous le rapporte @TiinoX83, Free vérifie l’identité des nouveaux abonnés lors de la demande de location d’un smartphone.

Il vous sera tout d’abord demandé un scan d’une de vos pièces d’identité

Puis ensuite il vous est demandé d’authentifier votre visage, pour vérifier s’il correspond à la pièce d’identité