Free : les raisons de l’arrêt de la Freebox One seulement 18 mois après son lancement

Free : les raisons de l’arrêt de la Freebox One seulement 18 mois après son lancement

S’il se refuse à un aveux d’échec, Xavier Niel avoue que la Freebox One n’a pas rencontré le succès escompté. Les abonnés préfèrent deux boîtiers. 

Lancée en décembre 2018 dans l’ombre de la Freebox Delta, la One n’est désormais plus commercialisée. Seulement 18 mois d’existence et puis s’en va. Que les abonnés actuels se rassurent, ils bénéficieront toujours de mises à jour logicielles, en atteste notamment une nouvelle update la semaine dernière améliorant son WiFi. Peu voire jamais mise en avant par Free (aucun spot TV), la Freebox One a concentré tous les services en un seul et unique boîtier Player+Serveur d’où son nom, le tout avec un abonnement Netflix Essentiel inclus.

Free n’avait d’ailleurs pas commercialisé de box tout-en-un depuis la Freebox V4 sortie en 2004. L’arrivée de la Freebox Pop a donc poussée sa soeur vers la sortie. La raison, la One « ne rencontre pas le succès que l’on espérait chez les abonnés, ce que l’on souhaite chez Free c’est d’avoir une offre complète avec plusieurs boitiers et on revient là-dessus avec la Pop, c’était une vraie demande”, confie Xavier Niel dans une interview accordée à Univers Freebox en marge du lancement de sa nouvelle box, proposée au même prix que sa prédécesseure.