Alors que la 5G n’en est qu’à ses débuts, Samsung a déjà la 6G dans ses cartons

Alors que la 5G n’en est qu’à ses débuts, Samsung a déjà la 6G dans ses cartons

La commercialisation de la 5G débute à peine, mais Samsung prépare déjà la prochaine génération de réseaux mobiles. 

Samsung prend de l’avance. Le fabriquant a publié un livre blanc intitulé “La prochaine expérience hyper-connectée pour tous” expliquant son intention de déployer le successeur de la 5G avant la fin de cette décennie. « Alors que la commercialisation de la 5G en est encore à ses débuts, il n’est jamais trop tôt pour commencer à se préparer à la 6G, car il faut généralement environ 10 ans entre le début de la recherche et la commercialisation d’une nouvelle génération de technologies de communication », a expliqué Sunghyun Choi, chef de la Centre de recherche avancée sur les communications. « Nous avons déjà lancé la recherche et le développement des technologies 6G en nous appuyant sur l’expérience et les capacités que nous avons accumulées en travaillant sur plusieurs générations de technologies de communication, y compris la 5G. À l’avenir, nous nous engageons à diriger la normalisation de la 6G en collaboration avec diverses parties prenantes dans les domaines de l’industrie, du monde universitaire et du gouvernement. »

Afin d’accélérer les recherches, Samsung a crée en mai 2019 : Advanced Communications Research Center. Pour la firme sud-coréenne, la 6G amènera avec elle des services futuristes comme la réalité étendue réellement immersive (XR), l’hologramme mobile et la réplique numérique. 

Les exigences pour la 5G sont principalement axées sur les performances alors que pour la 6G Samsung lui attribut 3 critères : performance, architecture et fiabilité. En terme d’exigences de performance par exemple la 6G devrait permettre un débit de données de pointe de 1000 Gbps avec une latence inférieur à 100 microsecondes ce qui représente par rapport à la 5G, 50 fois plus de débit de données de pointes et seulement un dixième de latence de 5G. 

Afin d’avoir une 6G viable et performante, de nouvelles technologies devront être utilisées comme les fréquences Térahertz (THz), une nouvelle technologie d’antennes permettant d’améliorer la couverture des signaux de bande haute fréquence des technologies duplex avancées. De plus Samsung mettra en avant l’évolution de la topologie du réseau, le partage du spectre pour augmenter l’efficacité de l’utilisation des fréquences et l’utilisation de l’IA dans les communications sans fil.