Free a besoin de vous : testez en avant-première le prochain Firmware de la Freebox Révolution pour améliorer son WiFi

Free a besoin de vous : testez en avant-première le prochain Firmware de la Freebox Révolution pour améliorer son WiFi

Si vous souhaitez aider à l’amélioration de le Freebox Révolution, vous pouvez participer au programme de Bêta-test pour un nouveau Firmware de son Server.

La Freebox Révolution a plutôt bien vieilli, mais les nouveaux usages du numérique et des environnements sans-fil poussent Free a vouloir améliorer sa connexion WiFi. Et pour cela, l’opérateur recherche des bêta-testeurs parmi ses abonnés.

Voici le message posté par Thibaut Freebox, développeur en charge du bugtracker.

“Bonjour

Les usages et les environnements sans fil ayant changé depuis sa sortie, nous allons éditer un firmware pour améliorer la connexion Wifi des Freebox Révolution.

Dans le cadre d’un correctif apportant de nouvelles améliorations, nous avons décidé de permettre à celles et ceux qui le souhaitent de postuler au rôle de beta testeur de la prochaine mise à jour.
Le but est de tester dans vos conditions habituelles la stabilité, le débit, la portée du Wifi, vous permettant de comparer le niveau actuel avec celui de la nouvelle mise à jour.

Il vous est demandé de ne pas annoncer publiquement votre sélection le temps de la sortie officielle.

Précisions :

– Cette inscription ne concerne QUE la prochaine mise à jour à propos du Wifi.

-  Dans un premier temps, seuls les Server Révolution V1 (ceux n’ayant pas de carte Wifi AC) sont éligibles. (les versions ultérieures feront l’objet d’une autre beta)

-  Nous souhaiterions avoir une cinquantaine d’inscrits dans l’idéal.

Pour vous inscrire, il vous suffit de commenter cette tâche.
Vous recevrez sur votre adresse mail d’inscription au bug tracker un questionnaire à remplir à propos de votre environnement Wifi.

Si par la suite vous souhaitez quitter ce dispositif, il vous suffira de le dire en commentaire, et les données collectées seront alors immédiatement effacées comme vos commentaires sur cette tâche.”