Iliad a poursuivi sa progression en Italie malgré la crise et se dirige vers les 6 millions d’abonnés

Iliad a poursuivi sa progression en Italie malgré la crise et se dirige vers les 6 millions d’abonnés

Malgré une crise sanitaire ayant ralenti le déploiement de son réseau mobile et impacté ses performances commerciales, la filiale italienne d’Iliad a poursuivi sa belle progression. Elle approche désormais les 6 millions d’abonnés.

Iliad vient de publier les résultats financiers de sa filiale italienne pour le premier trimestre 2020. Celle-ci a ainsi enregistré un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros, en hausse de 85,7 % par rapport au premier trimestre 2019 où il était question de 81 millions d’euros.

Durant la période, marquée par le confinement de la population sur fond de crise sanitaire et par des offres agressives de la part des concurrents, Iliad a enregistré 525 000 recrutements nets en Italie par rapport à fin 2019 où il comptait près de 5,3 millions d’abonnés pour arriver fin mars 2020 à un total de 5,8 millions d’abonnés. Le bond est encore plus flagrant lorsque l’on compare avec le nombre d’abonnés il y a un an, à savoir 3,3 millions. En Italie, la maison-mère de Free et Free Mobile détient ainsi plus de 7 % de parts de marché dans le mobile.

Iliad souligne que la forte présence en ligne a permis de compenser la mise en veille du réseau de distribution physique et de limiter le ralentissement de sa progression. Iliad note également que l’ensemble de ses boutiques sont à nouveau opérationnelles et ouvertes au grand public, mais s’attend à un retour à la normale progressif.

En parallèle, Iliad a poursuivi le déploiement de son réseau mobile en Italie. Sur les quatre premiers mois de l’année, près de 900 sites ont été ajoutés. À fin avril, le réseau comptait ainsi plus de 2 900 sites actifs et 5 000 sites équipés. Fin mars, il comptait pour rappel 2 737 sites actifs.

Iliad souligne d’ailleurs que la poursuite du déploiement de son réseau en Italie a permis d’absorber une partie de la progression du trafic découlant des mesures de confinement dans le pays. L’objectif d’arriver à environ 5 000 sites actifs d’ici la fin de l’année reste d’actualité. Tout comme celui d’avoir déployé 10 000 à 12 000 sites à fin 2024.