Sacem : Pour Hadopi mais contre Deezer

Sacem : Pour Hadopi mais contre Deezer

<>

Deezer, le célèbre site de musique illimitée gratuite en ligne (partenaire de Free) est directement nommé et pointé du doigt par le président de la Sacem. Le prétexte invoqué est l’argent. Selon, la société des auteurs, Deezer n’a rapporté que 70 000 euros aux auteurs en 6 mois.

L’argent est plus fort que la culture !

"On voit apparaître des offres extraordinaires de tel ou tel opérateur, et, à chaque fois, on est obligé de courir après eux pour obtenir des contrats décents " (en faisant allusion à Neuf Cegetel).

La Sacem soutient le projet de loi "internet et création" (censé lutter contre le téléchargement illégal) mais ne soutient pas les sites de musique illimitée gratuite en ligne. Pour prouver sa détermination, la Sacem se dit prête à attaquer tous autres sites ou FAI qui développeraient et qui proposeraient une offre sans son accord.