Audiovisuel public : sortez vos portes monnaie !

Audiovisuel public : sortez vos portes monnaie !

– La redevance (qui ne devait pas être augmentée selon Nicolas Sarkozy) devrait être indexée sur le coût de la vie, soit une augmentation de 2 à 3% chaque année

– Tous les supports permettant la réception TV, autre que le téléviseur, devraient être soumis à la redevance. Les processeurs d’ordinateurs, par exemple, ne devraient ainsi plus y échapper.

– Les chaînes privées seront les grandes gagnantes de cette réforme puisque même si elle devraient être ponctionnées de 80 millions par an (contre de 210 à 450 millions, selon les estimations, pour les opérateurs télécom), le report de la publicité des chaînes publiques sur les chaînes privées compensera plus que largement cette taxe.

– Le reste des dispositions concernent des réaffectations budgétaires ainsi que des économies de 140 millions que devra réaliser le service public de télévision.

Mais rassurez vous, ce n’est pas sans contrepartie. La publicité sera ainsi supprimée à partir de 20h du 1er décembre 2009 au 31 décembre 2011, puis elle sera supprimée totalement.
Cette réforme devrait permettre de bénéficier d’un service public de télévision de qualité selon ses initiateurs. Avec l’arrivée de Julien Courbet en quotidienne sur France 2 à la rentrée, ça commence plutôt mal …