[MàJ 2] Le CSA s’oppose à la gratuité des chaînes Canal+ sur toutes les box, certaines pourraient repasser en crypté dès ce soir

[MàJ 2] Le CSA s’oppose à la gratuité des chaînes Canal+ sur toutes les box, certaines pourraient repasser en crypté dès ce soir

[Mise à Jour du 21 mars] Le groupe Canal a finalement annoncé que plusieurs des chaînes repasseront en crypté dans un communiqué de presse.

[Mise à jour] Canal+ a contacté Univers Freebox pour annoncer que toutes les chaînes offertes actuellement sur les box des opérateurs continueront d’être proposées, même celles offertes spécifiquement aux abonnés Canal+.

Le CSA ne voit pas d’un très bon oeil l’opération de Canal+ rendant ses chaînes gratuites sur toutes les box durant l’épidémie du COVID-19.

Depuis lundi dernier, les chaînes Canal+ sont passées en clair sur toutes les box des opérateurs Français. Un geste de la part de la filiale de Vivendi qui visait à aider les Français à supporter les mesures de confinement mise en place pour ralentir la propagation du Coronavirus. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel cependant estime que cette opération bouscule l’équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites. L’autorité a ainsi demandé à Canal+ d’arrêter cette opération.

Le CSA demande à Canal+ de mettre fin à la gratuité de ses chaînes

D’après la Correspondance de la Presse, le CSA demande à ce que la mise au clair des chaînes Canal+ s’arrête au plus tard le 31 mars prochain. Si cette demande coïncide avec la fin de la première période de confinement annoncée par Emmanuel Macron, la filiale de Vivendi avait envisagé de poursuivre cette offre jusqu’au 15 avril prochain.

Et les premières mesures prises par Canal+ devraient être appliquées dès aujourd’hui. En effet, toujours d’après nos confrères, les déclinaisons des chaînes offertes aux abonnés Canal+ devraient repasser en crypté dès ce soir, vendredi 20 mars.

Le président du CSA estime que « L’opération que Canal+ a lancée ne peut être que limitée dans la durée car elle est de nature à altérer l’équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites. Elle est de nature à remettre en cause la chronologie des médias et elle pose des questions vis-à-vis des autres diffuseurs et des ayants droit. ». Il est vrai que des groupes comme TF1 ou M6 avaient vivement critiqué l’opération de Canal+ et le déséquilibre qu’elle entraînait.

Source : via Destination Ciné