Le réseau Free Mobile passe un nouveau cap, l’itinérance Orange en prend un coup

Le réseau Free Mobile passe un nouveau cap, l’itinérance Orange en prend un coup

A mesure que l’opérateur déploie son réseau 3G et 4G, ses abonnés passent de moins en moins du temps en itinérance Orange. Un nouveau pallier vient d’être franchi. De bon augure.

Si le contrat d’itinérance 3G avec l’opérateur historique s’arrêtera fin 2020, Free Mobile cravache pour être prêt le jour-j et gagner son indépendance totale. La preuve en est, aujourd’hui, les abonnés utilisant l’application Free Mobile Netstat sont connectés 92% du temps au réseau propre de l’opérateur de Xavier Niel, un nouveau cap de franchi mais aussi un record battu. Dans le même temps, ces derniers accrochent une antenne Orange seulement 8% du temps.

source : freemobile.toosurtoo 

Free Mobile ne cesse d’accélérer le déploiement de son réseau 

Une progression constante due au déploiement accéléré du réseau 3G et 4G de l’opérateur. Après une année 2019, où il a surclassé ses concurrents en matière de déploiement de sites 4G, Free Mobile commence pied au plancher. Après un mois de janvier en deçà de son rythme habituel, l’opérateur a cartonné en février selon les derniers chiffres de l’ANFR avec 335 nouveaux supports 4G mis en service pour un total de 15 335 sites répartis sur toute la France.

L’écart continue de se réduire petit à petit avec la concurrence. SFR et Bouygues comptent plus de 18 000 sites 4G contre environ 21 500 pour Orange. Côté antennes, Free Mobile ne ménage pas ses efforts et continuent de déployer à tour de bras les fréquences 700 MHz et 1800 MHz, lui permettant de disposer de la 4G+ et d’étendre davantage sa couverture. Mieux encore, la 4G++ (agrégation 3 bandes) de Free est d’ailleurs aujourd’hui disponible sur 75% de son réseau.

L’opérateur doit encore faire mieux sur la couverture du territoire

Lors de la présentation de ses résultats pour le quatrième trimestre 2019 prévue le 17 mars prochain, Free devrait par ailleurs annoncer couvrir à fin décembre au moins 96% de la population en 4G. En mars selon nPerf, la couverture 4G de l’opérateur s’élèverait à 97,26%. Reste que Free Mobile va devoir faire mieux en termes de couverture du territoire (77% au troisième trimestre), là où ses concurrents oscillent entre 83 et 88%.

Pour rappel, l’application Free Mobile Netstat permet de mesurer le taux d’utilisation du réseau Free Mobile par rapport à l’itinérance d’Orange. Ainsi, l’évolution de l’utilisation du réseau Free par ses utilisateurs peut être mesurée grâce à cette application qui permet de surveiller en tâche de fond l’opérateur auquel vous êtes connecté. Bémol, le nombre d’utilisateur est en chute libre depuis de nombreux mois.