Bouygues Telecom : solide, l’opérateur recrute à tour de bras sur le mobile et les box

Bouygues Telecom : solide, l’opérateur recrute à tour de bras sur le mobile et les box

Après Orange, Bouygues Telecom lève ce matin le voile sur ses résultats pour le 4ème trimestre et toute l’année 2019. L’opérateur continue sur sa lancée.

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Bouygues Telecom, les voyants sont toujours au vert. L’activité commerciale de l’opérateur confirme une nouvelle fois sa forte dynamique sur tous les plans. Sur le mobile, Bouygues compte 11,5 millions de clients à fin décembre 2019, en hausse de 653 000 nouveaux abonnés sur l’année dont 152 000 sur le quatrième trimestre. Une performance notable dans un conexte très concurrentiel, l’opérateur progresse même en matière de recrutement sur le segment par rapport à 2018.

Côté fixe, le parc d’abonnés fibre passe la barre du million, grâce au gain de 427 000 nouveaux clients sur l’année, dont 142 000 sur le seul quatrième trimestre. Bouygues a ainsi doublé sa base FTTH en un an pour un parc total fixe s’élevant à 3,9 millions de clients fin décembre soit une hausse de 85 000 abonnés sur le trimestre.

L’opérateur reste toutefois loin d’Orange et ses 239 000 nouveaux abonnés fibre séduits.“Le taux de pénétration FTTH s’élève ainsi à 25 % à fin 2019 contre 16 % un an auparavant”, poursuit l’opérateur.

Toujours en croissance

Le soleil est au beau fixe financièrement malgré un résultat opérationnel en repli sur de 166 millions d’euros sur l’année à 610 millions d’euros. Néanmoins, le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom ressort à 6 058 millions d’euros en 2019, en hausse de 13 % et de 12 % à périmètre et change constants sur un an. Cette performance reflète entre autres la croissance de la base clients mobile et fixe, ainsi que des ABPU en hausse. En effet, pour la première fois depuis 2011, les revenus générés en moyenne par chaque abonné sur le mobile “augmentent au quatrième trimestre 2019 sur un an de 0,5€ à 19,7€ par client par mois”. L’ABPU Fixe est quant à lui en hausse de 1,1€ à 27,0€ par client par mois sur l’année.

Objectifs revus à la hausse 

Sur sa bonne lancée, Bouygues prévoit de compter plus de 28 000 sites mobile fin 2023 contre 21 000 fin 2019. Dans le Fixe, l’opérateur dispose de près de 12 millions de prises “commercialisées” et relève à 22 millions son objectif à fin 2022 contre 20 millions précédemment.

Bouygues Telecom annonce également viser en 2020, “une croissance de son chiffre d’affaires services d’environ 5 % mais aussi un cash-flow libre supérieur à 300 millions d’euros, dans un contexte de croissance de ses investissements (attendus entre 1,1 et 1,2 milliard d’euros bruts hors fréquences) nécessaires à l’augmentation de la capacité mobile en 4G et au début du déploiement de la 5G.”

L’opérateur de Martin Bouygues ambitionne également d’accélérer dans le BtoB en proposant une gamme complète de solutions fixe et mobile répondant aux besoins des entreprises. Objectif, déstabiliser le duopole Orange-SFR. Un marché sclérosé sur lequel Free se lancera cette année avec de grandes ambitions.