Canal s’explique sur l’arrivée lente du 1080p sur MyCanal et précise les obstacles à la diffusion de la 4K sur Android

Canal s’explique sur l’arrivée lente du 1080p sur MyCanal et précise les obstacles à la diffusion de la 4K sur Android

L’arrivée du 1080p sur MyCanal sur Android TV et Android a fait l’objet d’une annonce en grande pompe, et Canal continue d’annoncer de nouvelles chaînes disponibles. Cependant, pourquoi le full HD a mis tant de temps à arriver, et qu’en sera-t-il de la 4K ?

Depuis la semaine dernière, l’application MyCanal sur Android et Android TV propose du contenu en 1080p, et depuis aujourd’hui, de nouvelles chaînes sont également disponibles. Si cela est une bonne nouvelle et qu’elle était attendue depuis longtemps, on peut se demander pourquoi tant d’attente comparé à la version iOS propose la 4K depuis fin 2017 ? L’équipe de MyCanal s’est expliqué auprès de nos confrères de MacGeneration.

Pourquoi cette lenteur sur Android ?

La différence entre iOS et Android tient en un seul mot : la procédure. Pour diffuser du contenu en 1080p ou en 4K, MyCanal doit assurer les ayants-droits que la diffusion est bien sécurisée. Et selon le système d’exploitation et l’appareil, cette assurance n’est pas toujours facile à obtenir. 

Sur iOS et tvOS, le problème est assez vite réglé : il n’y a pas un très grand nombre de matériel compatible et on peut donc assez facilement s’assurer de la sécurité proposée par Apple, notamment grâce à un DRM spécifique au géant américain. Ce qui explique donc que les abonnés utilisateurs d’appareils Apple aient eu le droit rapidement à ces définitions d’image.

A l’inverse, sur Android, de nombreux fabricants sont présents et il existe plusieurs niveaux de protections des contenus. C’est à cela que correspond le DRM Widevine Level 1 demandé pour bénéficier du 1080p sur Android. Et encore, si une faille est connue sur l’appareil, il sera limité à la SD. Certains appareils, notamment de fabricants chinois comme Xiaomi ou Honor, ne proposent que du Widevine L3 et donc sont limités à la SD. Pour savoir si votre smartphone est compatible, certaines applications existent et vous indiquent le niveau de DRM de votre appareil.

Cependant, MyCanal veut proposer très rapidement autant de chaînes en 1080p sur Android que sur les appareils de la pomme. ” Le but est d’avoir le plus tôt possible sur Android/Android TV exactement les mêmes qualités que celles proposées sur iOS/tvOS ” affirme l’équipe.

Et la 4K dans tout ça ?

Ici, c’est une question d’approbation de la part des ayants-droits qui ralentit le processus sur Android. L’équipe MyCanal explique ainsi qu’ils doivent faire ” approuver chaque appareil individuellement par les ayants droit pour avoir le droit de diffuser en 4K (dans la même qualité que l’Apple TV). Le but est de faire approuver tous les appareils courants en France “.

Ainsi, si la majorité des équipements ne proposent pas la 4K sur Android TV, c’est pourtant le cas sur les téléviseurs Sony (sous l’OS de Google) ayant été produit en 2019 et 2020. D’autres appareils comme les Nvidia Shield et les Xiaomi Mi Box pourraient bientôt être compatibles.

La problématique notamment vient du fait de devoir limiter la qualité sur certains appareils et ce de manière sécurisée. Cela se fait par l’intermédiaire de clés de chiffrements pour chaque qualité d’image. ” Selon l’autorisation accordée à un appareil donné, notre plateforme délivre soit la clé SD, soit la SD + HD, soit SD + HD + 1080p, soit SD + HD + 1080p + 4K. C’est ce qui permet de proposer ceci sans avoir plusieurs fichiers en doublons, et avec la sécurité nécessaire.  “. Il reste donc à voir quand votre appareil sera accepté par les ayants droits pour profiter de la 4K sur MyCanal. Selon toute vraisemblance, il faudra encore patienter pour la Freebox Mini 4K !