Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo s’allient pour concurrencer le Play Store de Google

Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo s’allient pour concurrencer le Play Store de Google

Le conflit entre Huawei et les Etats Unis prends des proportions surprenantes du côté des fabricants de smartphones chinois. Quatre des plus gros ont joint leurs forces pour développer une plateforme d’applications, pouvant concurrencer le Play store de Google.

Face à l’interdiction pour Huawei d’utiliser les services Google, dont le Play store, le fabricant avait déjà du réagir. Il avait ainsi annoncé développer App Gallery, sa propre plateforme en prévoyant, entre autre, d’intégrer les 150 applications les plus populaires de chaque pays dans sa boutique.

Mais l’affaire vient de prendre un nouveau tournant. On apprend en effet par Reuters que Xiaomi, Vivo et Oppo se sont alliés à la firme de Shenzhen pour développer un concurrent chinois de la plateforme de Google. Il s’agit ici d’une plateforme commune pour les développeurs qui souhaitent créer des applications et les déployer à l’étranger. Les quatre constructeurs sont déjà habitués à compter sur leur propre magasin d’application, Google et son Play Store étant bannis de Chine.

Une nouvelle alliance est donc née, nommée Global Developer Service Alliance (GDSA). Un site prototype a été lancé, annonçant que son programme couvrirait neuf “régions”, dont la Russie, l’Indonésie et l’Inde. Cependant, d’après les dires d’analyste, cette alliance permettra de faciliter l’exportation d’applications sur plusieurs plateformes et donc pour ces fabricants de proposer plus d’applications.

Pour l’heure, aucune annonce officielle pour l’annonce de ce partenariat en Europe. Les quatre fabricants chinois ont refusé de commenter l’information de Reuters.