Vie privée : les internautes seraient un peu trop guidés dans leur consentement lors de l’acceptation des cookies

Vie privée : les internautes seraient un peu trop guidés dans leur consentement lors de l’acceptation des cookies

Une étude dénonce de mauvaises pratiques concernant les cookies, loin de celles voulues par le RGPD.

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données), on voit fleurir des bandeaux sur les sites Internet pour un avertissement concernant l’usage des cookies et surtout leur acceptation explicite par l’utilisateur. Or, une récente étude souligne le manque d’informations et les façons pas très honnêtes d’obtenir le consentement de l’internaute. Selon elle, 88 % des sites ne respecteraient pas le dispositif RGPD.

Réalisée par cinq universitaires et basée sur l’analyse de plusieurs solutions de recueil de consentement, l’étude donne plusieurs exemples. Elle dénonce tout d’abord la facilité d’accepter tous les cookies grâce à un bouton bien visible, mais avec l’obligation de valider les refus individuellement grâce à plusieurs fenêtres. Il y a également la présence de cases précochées. De quoi réduire la probabilité de refus et guider l’internaute vers l’acceptation. Il s’avère aussi que donner plus d’informations concernant les usages prévus et les sociétés tierces impliquées réduit de 8 à 20 % la probabilité d’acceptation des cookies. Une bonne raison d’informer l’internaute, mais sans en dire trop. Soit l’opposé du consentement éclairé voulu par le RGPD.

Source : Les Echos