Des habitants opposés à l’installation d’une antenne par Free, car elle dégraderait la santé, la valeur foncière et le patrimoine

Des habitants opposés à l’installation d’une antenne par Free, car elle dégraderait la santé, la valeur foncière et le patrimoine

Alors qu’elle voit une opportunité d’améliorer la couverture mobile dans son secteur, une maire rencontre une opposition.

Martine Doney, mairie des villages fusionnés de Arguel et Fontain, dans le département du Doubs, voit une opportunité d’améliorer la qualité de réception 3G/4G dans le secteur. “Fontain a été désignée par la préfecture, avec une dizaine d’autres villages du département, pour recevoir un mât installé par l’opérateur Free”, indique-t-elle.

Elle envisage ainsi l’installation d’une antenne-relais à proximité du fort Rolland, sur les hauteurs de Fontain. Sauf qu’elle rencontre une opposition. En effet, un tract de deux pages se retrouve dans les boîtes aux lettres, évoquant la “dégradation de la santé, de l’agriculture, du cadre de vie, de la valeur foncière, du patrimoine et des paysages de Fontain et Arguel”. Voilà pourquoi une réunion publique se tiendra ce jeudi en présence de l’opérateur, afin d’apporter des réponses aux habitants. “J’espère que les personnes qui assisteront à cette réunion repartiront avec des assurances par rapport aux questions qu’elles se posent”, indique la maire.

La maire ne cache toutefois pas son incompréhension, indiquant n’avoir “jamais imaginé que cela poserait subitement un problème”. Et d’ajouter, en parlant des opposants : “ils parlent d’effets génotoxiques sur les animaux qui engendrent des problèmes de développement. À Pugey, le village voisin, il y a trois exploitations. Je n’ai jamais entendu dire qu’elles rencontraient des difficultés quand leurs bêtes pâturent à côté de l’antenne”. Un villageois ne comprend pas non plus : “Ils ont tous un téléphone portable. Par contre, ils ne veulent pas d’antenne“.

Source : Est Républicain