Une opposition des riverains a eu gain de cause face à l’installation d’une antenne Free

Une opposition des riverains a eu gain de cause face à l’installation d’une antenne Free

L’installation d’une antenne-relais utilisée par Free semblait en bonne voie, mais une opposition des riverains a changé la donne. Le maire et l’opérateur doivent à présent chercher un autre emplacement.

Pour répondre à un manque de couverture réseau, notamment en centre-ville, Guy Bourras, le maire de Saint-Julien-du-Sault, avait repéré une parcelle chemin des Bourbiers où installer une antenne-relais de Free. L’installation par TDF du pylône devant accueillir cette antenne avait fait l’objet d’une délibération fin octobre. Tout semblait en bonne voie.

Sauf qu’une opposition des riverains et une pétition signée par 150 personnes ont remis le projet en cause. La semaine prochaine, il compte “faire modifier la délibération votée lors du dernier conseil” et repartir à la recherche d’un nouvel emplacement.

Mais pourquoi cette pétition ? Pour ses initiatrices et ses signataires, il y a les risques sanitaires. Non opposés par principe à la nécessité d’un bon réseau pour certains, mais évoquant le “principe de précaution désormais inscrit dans la constitution”, ils réclament un éloignement d’au moins 150 mètres des habitations, contre les 10 mètres prévus pour le projet. Un argument auquel TDF répond la chose suivante : “selon les résultats des recherches scientifiques actuelles, aucun effet néfaste sur la santé n’est établi si l’exposition reste inférieure aux niveaux fixés par les normes en vigueur”.

Est ensuite évoqué le risque d’impact sur la valeur de l’immobilier à proximité de l’antenne. “J’ai contracté un emprunt sur vingt-cinq ans pour acheter ma demeure il y a plusieurs années. Si je devais la vendre, elle serait dévaluée avec ce pylône”, indique explique Anne-Claire Péant, l’une des personnes vivant à proximité du site choisi et à l’origine de la pétition.

Source : L’Yonne Républicaine