Itinérance Orange : le réseau 3G/4G de Free Mobile gagne toujours plus son indépendance, un nouveau cap de franchi

Itinérance Orange : le réseau 3G/4G de Free Mobile gagne toujours plus son indépendance, un nouveau cap de franchi

Le cap des 90% de temps de connexion au réseau de l’opérateur de Xavier Niel, est franchi. L’itinérance Orange n’a jamais été aussi bas avec moins de 10%.

Les fêtes de Noël approchent à grand pas et rien ne freine l’évolution du réseau propre de Free Mobile. La couverture 4G de l’opérateur de Xavier Niel s’améliore (96% de la population), les débits. Sur plus des 2/3 du réseau de l’opérateur, le débit maximum est désormais de 440,55 MBits/s, grâce à l’activation de la technologie 256 QAM.

En parallèle, le temps passé sur réseau Free Mobile est en nette amélioration. Après deux records coup sur coup mi-novembre, l’opérateur est crédité d’une nouvelle performance puisque aujourd’hui les abonnés utilisant l’application Free Mobile Netstat sont connectées 90,2% du temps au réseau de l’opérateur, le précédent record s’élevait à 89,9%. Mieux encore, ils accrochent 65,4% du temps la 4G de Free Mobile.

freemobile.toosurtoo

Dans le même temps, le temps passé sur le réseau d’Orange est de plus en plus faible est passe pour la première fois sous la barre des 10% (9,8%). Une performance liée au déploiement rapide des fréquences 1800 MHz et 700 Mhz. Depuis juillet, l’opérateur met environ 1000 antennes 700 MHz en service par mois et a dores et déjà rempli son objectif à savoir plus de 10 000 4G équipés dans cette fréquence.

Une très bonne nouvelle car on le sait, les débits sont actuellement largement bridés (768 kbit/s en download et 384 kbit/s en upload) pour les abonnés Free Mobile en itinérance Orange. Pire encore, le 1er janvier prochain, les débits descendants baisseront également à 384 Kbit/s, autrement dit, pas de quoi surfer confortablement sur internet.

Pour rappel, l’application Free Mobile Netstat permet de mesurer le taux d’utilisation du réseau Free Mobile par rapport à l’itinérance d’Orange. Ainsi, l’évolution de l’utilisation du réseau Free par ses utilisateurs peut être mesurée grâce à cette application qui permet de surveiller en tâche de fond l’opérateur auquel vous êtes connecté. Bémol, le nombre d’utilisateur est en chute libre depuis de nombreux mois.