UFC-Que Choisir lance un outil pour lutter contre l’obsolescence programmée

UFC-Que Choisir lance un outil pour lutter contre l’obsolescence programmée

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir lance un outil en ligne pour lutter contre l’obsolescence programmée des appareils.

L’UFC-Que Choisir a voulu marquer le coup. À la veille du Black Friday, symbole de l’hyperconsommation, l’association de consommateurs annonce un outil pour lutter contre l’obsolescence programmée des appareils.

Comme rappelé par l’UFC-Que Choisir, l’obsolescence programmée consiste à “réduire artificiellement la durée de vie appareils obligeant à les remplacer plutôt qu’à les réparer (composants fragiles, pièces détachées indisponibles, pièces essentielles inaccessibles, obsolescence logicielle, etc.)”. Cela concerne le smartphone, comme le téléviseur ou le lave-linge.

Il s’agit plus précisément d’un observatoire des pannes. Celui-ci permet aux consommateurs de signaler les appareils “trop vite usés”, afin “de détecter et d’agir contre les cas d’obsolescence programmée”. L’UFC-Que Choisir indique vouloir “faire, avec l’aide des consommateurs, toute la lumière sur la réalité des abus afin de lancer les actions nécessaires : pression sur les fabricants, lobby auprès des pouvoirs publics, combats judiciaires”. Le ton est donné.

Les consommateurs pourront signaler leurs pannes en quelques minutes pour obtenir des conseils et des lettres types. Les pannes rapportées permettront aussi à l’association de mener son enquête et d’enclencher des actions judiciaires. L’observatoire des pannes de l’UFC-Que Choisir est disponible à cette adresse.