Le marché du mobile accélère nettement en France après une baisse de régime

Le marché du mobile accélère nettement en France après une baisse de régime

L’Arcep lève le voile sur son observatoire du marché des télécoms pour le troisième trimestre. La croissance s’accélère sur le mobile avec 550 000 forfaits supplémentaires dans l’hexagone.

Après trois trimestres de ralentissement, le marché du mobile en France reprend des couleurs. Au 30 septembre 2019, le nombre de cartes SIM en service (hors MtoM) atteint 76,8 millions soit 840 000 cartes supplémentaires en un trimestre contre 545 000 il y a un an.

Sur le marché métropolitain, “la croissance du nombre de cartes provient, pour les deux-tiers, des opérateurs de réseau avec 590 000 cartes supplémentaires au cours du trimestre (dont 550 000 forfaits)”, précise le régulateur.

Les MVNO, soit les opérateurs virtuels ne disposant pas de leur propre réseau, ne sont pas en reste avec 250 000 nouvelles cartes enregistrées, une croissance “réalisée pour la plus grande partie sur le segment de marché du prépayé (+185 000 cartes prépayées ce trimestre contre +65 000 le troisième trimestre 2018)”.

Si 70% des forfaits sont aujourd’hui sans engagement, l’Arcep note qu’après six années de progression, le premier semestre 2019 a marqué une stabilisation du nombre de clients sans engagement vis-à-vis de leur opérateur mobile. Mais au troisième trimestre 2019, celui-ci grimpe à nouveau nettement, de 700 000 environ.

Par ailleurs, le nombre de numéros conservés lors d’un changement d’opérateur (1,5 million au troisième trimestre 2019) diminue, en baisse de 27% en un an, “impacté par le recul du volume de résiliations sur le segment post-payé (-17% en un an).”