Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: voyage, voyage avec Free Mobile, un Netflix à la sauce Freebox…

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: voyage, voyage avec Free Mobile, un Netflix à la sauce Freebox…

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


14 juin 2017 : Free vous fait voyager avec encore plus de data

Voyage, voyage ! Free annonçait le 14 juin 2017 proposer le plus grand fair use en roaming dans un forfait à moins de 20€/mois. En effet, depuis le 14 juin 2017, les abonnés Free Mobile bénéficient dans le forfait le plus onéreux de 25 Go.mois d’internet mobile (à l’époque en 3G) utilisables depuis 35 pays. La liste a depuis bien évolué pour atteindre plus de 70 destinations aujourd’hui.


17 juin 2005 : Free étend l’accessibilité à l’ADSL

Petit bond de dix-sept ans en arrière. L’époque où seule l’ADSL était possible pour du haut débit. Free a alors décidé de s’adresser aux personnes n’étant pas éligibles à cette technologie en proposant le READSL-2. Cette alternative permettait d’améliorer l’éligibilité du haut débit en prolongeant la portée des signaux. Grâce à ceci, les abonnés bénéficiaient d’une offre internet d’au moins 512 kbit/s en réception le tout pour le même prix que les abonnés Freebox ADSL.

Pour rappel, voici à quoi ressemblaient les offres Free à l’époque


17 juin 2014 : Bouygues lance la 4G+ en France

Le premier opérateur à proposer commercialement la 4G+ en France fut donc Bouygues Telecom, il y a maintenant 8 ans. Pour rappel, la 4G+ consiste en une agrégation de ressources radio sur plusieurs porteuses au profit d’un seul utilisateur. Cela permettait donc au réseau mobile de proposer de meilleures performances et Bouygues fut le premier à proposer cette technologie. D’ailleurs, cette couverture 4G+ sera un élément déterminant pour l’Arcep, qui veut que 75% des sites proposent cette qualité d’ici 2022.


17 juin 1921 : Premier essai du Bélinographe, l’ancêtre du fax

Plongeons dans les années 20, à la station La Fayette près de Bordeaux où le premier test du “téléstéréographe” est effectué. Fruit du travail d’Edouard Belin, cet appareil visait à convertir l’épaisseur d’une image ou d’un texte en signal électrique et de transmettre ce signal pour récupérer le document ailleurs par simple transmission électrique. Vous l’aurez compris, il s’agit de l’un des précurseurs du fax (ou télécopieur) qui était essayé pour la première fois le 17 juin 1921. L’appareil prendra le nom de son inventeur pour devenir le “bélinographe” et sera tout d’abord utilisé par la Presse, notamment le journal le Matin qui sera le premier à utiliser un service de bélinographie régulier.

Voici pour l’occasion une petite vidéo explicative sur le bélinographe


19 juin 2007 : Free, premier opérateur français à proposer son service de SVOD

Netflix n’a qu’a bien se tenir ! Blague à part, Free a proposé le 19 juin 2007 pour la première fois pour un FAI français une offre de vidéo à la demande par abonnement. Un service de VOD à la carte était déjà proposé en option aux abonnés Freebox, mais avec Free Home Video, plus de 50 films et 100 épisodes de séries renouvelés toutes les semaines. Une première version de l’offre était proposée à 5.99€ par mois, avant l’arrivée annoncée d’une offre premium à 10.99€ par mois pour un accès illimité à toutes les thématiques.

On est quand même loin de l’aspect soigné et simple de Netflix, mais voilà, les premiers pas de Free dans la SVOD !