Disney tacle la chronologie des médias

Disney tacle la chronologie des médias

Le géant américain s’en prend directement à la nouvelle réglementation française et ne distribuera pas tous ses films dans les salles obscures.

Une nouvelle règle qui ne passe pas pour tout le monde. La firme aux grandes oreilles a décidé, en protestation contre la chronologie des médias, revisitée récemment pour réduire la fenêtre d’exploitation des films pour les différents acteurs de l’audiovisuel en France.

Ainsi, Disney+ ne doit dorénavant plus attendre que 17 mois pour diffuser un film sorti au cinéma sur sa plateforme , contre 36 auparavant, mais ne pourra l’exploiter que durant 5 mois avant de devoir laisser l’exclusivité aux chaînes de télévision gratuites. Le programme pourra ainsi revenir sur le service 14 mois après, une fois que les chaînes gratuites ont pu le diffuser.

Alors que nous soutenons le cinéma français – et ce depuis des décennies – la nouvelle chronologie des médias encombrante est anti-consommateur, ignorant comment le comportement a évolué au cours des dernières années et nous expose à un risque accru de piratage” assène le géant américain. Il a ainsi annoncé que son prochain film d’animation pour la période de Noël, Strange World, initialement prévu pour arriver dans les salles obscures à la fin de l’année ne sera disponible que sur Disney+.

Une logique que le géant américain adopte déjà depuis plusieurs mois, en sortant certains films comme Luca uniquement sur son service de SVOD.

Source : Deadline