Free a-t-il enfin remonté la pente commercialement au troisième trimestre ? L’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses chiffres le 12 novembre prochain

Free a-t-il enfin remonté la pente commercialement au troisième trimestre ? L’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses chiffres le 12 novembre prochain

Le rendez-vous est pris, la publication des résultats du 3ème trimestre 2019 d’Iliad aura lieu le 12 novembre prochain, avant bourse, c’est-à-dire avant 9 heures, vient d’indiquer le groupe de Xavier Niel.

Une perte d’abonnés non enrayée sur le mobile et sur le fixe malgré un record de bon augure sur la fibre en doublant Orange, avec une rentabilité soignée, tel fut le bilan de Free lors du premier trimestre 2019. Alors à quoi faut-il s’attendre le 12 novembre prochain, jour de la publication des résultats commerciaux et financiers de l’opérateur de Xavier Niel, pour le troisièlme trimestre ?

En matière de recrutement, il s’agira de savoir si Free a réussi à réduire encore un peu voire à inverser les pertes d’abonnés successives constatées depuis plusieurs trimestres sur le fixe et le mobile. Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, l’a assuré le 7 mai dernier lors du Capital Markets Day de l’opérateur, Free relancera la machine seulement dès septembre 2019 : “on l’a dit ce ne sera pas sur le premier semestre mais sur le second, on va se remettre à gagner des parts de marché en tout cas c’est notre volonté”. 

Sur le fixe, l’opérateur de Xavier Niel a vu partir 15 000 abonnés au deuxième trimestre soit un recul de 31 000 clients sur le 1er semestre 2019, des pertes concentrées sur les forfaits fixes sous promotion agressive. C’est le sixième trimestre consécutif où les voyants sont dans le rouge commercialement sur ce segment. Mais Free pourait bien inverser la tendance au troisième trimestre s’il parvient une nouvelle fois à battre son record lors de l’exercice précédent, 172 000 abonnés recrutés devant Orange, une première qui pourrait bien devenir une habitude. 

Sur le mobile, avoir perdu 254 000 abonnés en 2018, Free accuse déjà une perte de 127 000 abonnés au cours du 1er semestre. S’il continue de nettoyer sa base d’abonnés en se déliant de ceux à faible valeur ajoutée, l’ex-trublion a “réduit sa dépendance” aux offres promotionnelles agressives. Ainsi la proportion d’abonnés sous ventes privées a été divisée par 6 en un an pour une hausse des recrutements bruts hors promotions de près de 15% sur ce segment. Reste que Free continue de voir partir chez la concurrence ses abonnés au forfait à 2 euros même si l’opérateur continue d’améliorer son mix de clients et confirme un peu plus sa montée en gamme. 

La publication des résultats trimestriels d’Iliad sera également l’occasion de constater si le groupe a continué d’améliorer sa rentabilité après un retour à la croissance au 1er semestre.