Prônant et appliquant l’égalité homme-femme au sein de Free, Angélique Gérard s’engage contre le sexisme à travers la publication d’un livre

Prônant et appliquant l’égalité homme-femme au sein de Free, Angélique Gérard s’engage contre le sexisme à travers la publication d’un livre

C’est l’une des caractéristiques de Free, beaucoup de postes à responsabilté sont occupés par des femmes. Dans l’équipe dirigeante, elles sont à la tête du service marketing, des ressources humaines, plus récemment du service communication et bien sûr de la relation abonnés avec Angélique Gérard, qui s’investit beaucoup pour l’égalité homme-femme chez Iliad/Free, mais également en déhors. Elle annonce aujourd’hui la sortie d’un livre de témoignage et de réflexion sur cette cause humaine qu’elle défend.

Elle fait partie de l’ADN de l’entreprise puisqu’elle était présente dès le lancement de l’aventure de Free, Angélique Gérard a créé l’assistance de l’opérateur en partant de zéro. Avec aujourd’hui 4500 salariés (sur plus de 10 000 dans tout le groupe) dédiés à la relation abonné, elle est l’une des dirigeantes qui gère le plus de collaborateurs. Et c’est à ce poste que cette mère de 3 enfants travaille à un double objectif : le bien être des abonnés Free mais aussi celui des salariés. La parité homme-femme en fait bien sûr partie et un echos favorable est trouvé au sein d’Iliad puisque les résultats plutôt satsifaisants. 

En effet “l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes” est un des enjeux pours lesquels s’est engagé Iliad. Le groupe respecte ainsi les principes d’égalité entre les femmes et les hommes en appliquant une politique équitable en matière de recrutement, d’accès à la formation, de rémunération et de promotion. D’ailleurs la politique d’égalité salariale mise en place a porté ses fruits, puisqu’aucun écart de rémunération n’a été constaté au sein du Groupe. “Il est même à constater un léger avantage en faveur des femmes” a indiqué Iliad.

Il reste toutefois encore du travail en ce qui concerne la répartition des effectifs. En effet les femmes représentent 25 % des effectifs du groupe. La part des femmes est cependant plus importante dans les centres de contact de Free où elles représentent 43 % des effectifs en 2018. Selon Iliad “les recrutements d’effectifs en charge des déploiements réseaux (effectifs essentiellement masculins formés dans ce type de filière), expliquent néanmoins cette répartition.

Avec “Pour la fin du sexisme”, Angélique Gérard partage son expérience 

En s’appuyant sur son parcours de vie et en particulier professionnel, Angélique Gérard couche sur papier son combat pour l’égalité homme-femme, et, gràce à son exepérience aborde des sujets auxquels peut être confrontée chaque femme, comme sa place au travail, son abonnement au plafond de verre et son cortège de conditions, l’égalité salariale et l’équité à l’embauche, la mixité des métiers, les lois et les notions de quotas, de discrimination positive, de libertés et de parité. La question du leadership au féminin également, des carrières et du management. La parentalité, les questionnements liés à la maternité et à la paternité, les congés et les modes de garde.

Ce livre a été préfacé par Patrick Poivre d’Arvor et est dispo en pré-commande à la Fnac : https://www.fnac.com/ia8914530/Angelique-Gerard

A noter qu’Angélique Gérard reversera tous les bénéfices qui lui sont destinés au titre des ventes à deux associations : 

-  LED BY HER Une association qui permet à des femmes victimes de violences conjugales de se reconstruire au travers d’un projet entrepreneurial

-   sospapa.net Une association qui défend les droits des papas pour la garde alternée équitable de leurs enfants