FMobile passe le cap des 10 000 utilisateurs et voit les choses en grand face à l’itinérance nationale et aux frais de roaming

FMobile passe le cap des 10 000 utilisateurs et voit les choses en grand face à l’itinérance nationale et aux frais de roaming

Dans les starting-blocks pour canarder la version 2 de son application sur l’App Store, le developpeur de FMobile annonce aujourd’hui un veritable succès pour sa première mouture : déjà 10 000 utilisateurs au compteur !

Actuellement disponible en bêta test sur Testflight, la version 2 de FMobile, l’application débarrassant notamment les abonnés Free Mobile de l’itinérance Orange, va voir le jour “très prochainement” sur l’App Store (iOS 13 uniquement), a indiqué hier l’un de ses développeurs. On peut donc espérer une version publique début octobre comme annoncé il y a quelques semaines.

Lancée le 4 mai dernier, l’application uniquement disponible sur iPhone est en pleine mutation et a dores et déjà réussi à séduire en 5 mois d’existence pas moins de 10 000 abonnés (hors Testflight), annonce son compte Twitter aujourd’hui.

A cette occasion, FMobile monte en grade et se dote d’un site internet flambant neuf. Sur cette page, on apprend que le nouveau FMobile, avec son nouveau moteur G3, conçu pour iOS 13 “va dépasser les limites de l’itinérance nationale sur votre téléphone mobile et vous permettra de bénéficier d’une connexion cellulaire beaucoup plus rapide lorsque votre opérateur a conclu des accords d’itinérance nationale. Cette version vous permettra également de gérer votre itinérance internationale, vos cartes de couverture et vos tests de vitesse dans une seule application. Plus de 200 territoires sont pris en charge. Et le meilleur de tous, l’application est totalement gratuite”. En effet, FMobile était pensée initialement pour libérer les abonnés Free Mobile de l’itinérance Orange, avant de fonctionner avec les opérateurs du monde entier. Sa nouvelle mouture met donc le turbo sur le nombre de pays intégrés. Evolutive, cette version, dispose d’une toute nouvelle façon de gérer les opérateurs. “Certains inclus dans FMobile 1.X étaient prêts pour la configuration automatique. Ce n’était pas terrible, car une mise à jour de l’application était nécessaire pour mettre à jour les paramètres de l’opérateur. Sur FMobile 2, toutes les configurations et mises à jour d’opérateurs se font par Internet, ce qui permet une plate-forme évolutive et vous n’avez rien à craindre, le processus entier est automatique”, indiquent ses développeurs.

Dites non aux frais d’itinérance

FMobile 2 sera également désormais capable de désactiver automatiquement et presque instantanément vos données cellulaires si vous les utilisez à bord dans un pays non inclus dans votre forfait de données cellulaires. Aucune fonctionnalité de FMobile n’est garantie, vous êtes donc toujours responsable de l’utilisation de vos données à bord, mais il est toujours apprécié de savoir qu’un outil d’aide est disponible et susceptible de se déclencher. Cela devrait permettre de réduire considérablement vos coûts d’itinérance indésirables.